By jeanmarcmorandini.com
Santé

Michel Aubier, chef du service de pneumologie-allergologie de l'hôpital Bichat était payé 60 000 € par Total


0

Michel Aubier, chef du service de pneumologie-allergologie de l'hôpital Bichat, également médecin-conseil du groupe pétrolier Total, était au coeur d'une polémique en raison notamment de propos tenus dans plusieurs médias, minimisant la toxicité du diesel sur la santé.

"Dans l'émission Allô Docteur du 1er mars (sur France 5), le Pr Michel Aubier, pneumologue à l'AP/HP (assistance publique/hôpitaux de Paris), a affirmé que la pollution atmosphérique n'était pas cancérigène sauf à de très forts taux d'exposition et essentiellement chez les fumeurs", déplore le collectif "Strasbourg respire".

"Un rectificatif nous semble indispensable pour corriger certains propos d'un médecin universitaire qui vont à l'encontre des principales études médicales, et notamment des études de l'OMS qui a classé le diesel cancérigène en 2012 et la pollution atmosphérique cancérigène en 2013", avait dénoncé un collectif dans un communiqué. "Nous souhaitons simplement rétablir la vérité et qu'une information impartiale soit donnée à la population", a déclaré Pierre Souvet, président de l'Association santé environnement France (Asef), signataire du communiqué. "Même à faible concentration, les particules fines sont cancérigènes", avait ajouté Thomas Bourdrel, médecin radiologue.

Selon le Parisien, le sénat envisage d'engager des poursuites contre le pneumologue. Il a reconnu devant la commission du Sénat, à la suite des articles parus cette semaine, qu'il touchait en fait de 50 000 à 60 000 EUR par an du groupe Total depuis la fin des années 1990 , ce qui représente un flagrant conflit d'intérêts. « Ce mensonge est d'autant plus inadmissible qu'il touche une question de santé publique », a déclaré hier la rapporteur de la commission, Leila Aïchi. Le bureau du Sénat se réunira le 28 avril pour décider de l'étendue des sanctions.


Des propos du chef du service de pneumologie de... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page