By jeanmarcmorandini.com
Beauté

Cryolipolyse : Sous l’effet d’un froid de -3 degrés, les cellules graisseuses s’éliminent naturellement


0

L'idée que le froid puisse affecter la graisse a débouché sur le procédé de refroidissement innovant  développé par des scientifiques du Wellman Center for Photomedicine de l'Hôpital Général du Massachusett à Boston, une entité d'enseignement affiliée à la Harvard Medical School.

La technologie CoolSculpting utilise le froid de façon précise et contrôlée pour cibler efficacement et en douceur les cellules adipeuses situées sous la peau. Les cellules adipeuses traitées sont cristallisées (gelées) puis meurent. Au fil du temps, votre organisme les élimine naturellement et vos courbes se dessinent progressivement.

La réduction des capitons graisseux est un sujet d’actualité récurrent en beauté médicale, et la cryolipolyse est une façon non invasive de traitement. Les chercheurs ont découvert que sous l’effet d’un froid de -3 degrés, les cellules graisseuses s’éliminent naturellement sous 6 à 8 semaines.

Ce combat contre la graisse s'adresse aux personnes qui s’alimentent de manière saine et faisant de l’exercice sans grands dépôts de graisse locaux qui ne diminuent pas au régime ou à l'exercice.

Cette méthode n’est pas adaptée à celles en surpoids qui souhaitent maigrir.

La machine utilise une cryode qui génère le froid, à l’aide d’une spatule en téflon, dont les petits moteurs aspirent la zone du corps à traiter. La température baisse extrêmement rapidement (entre 0 et -3), pour « brimer » votre graisse pendant une heure.

Une apoptose des cellules graisseuses est provoquée par l'exposition au froid.

Cela conduit à la libération de cytokines et d'autres médiateurs inflammatoires. Durant les mois suivants, les cellules inflammatoires détruisent progressivement les cellules graisseuses.

Les lipides sont lentement libérés des cellules adipeuses et transportés par le système lymphatique pour élimination.

Après le traitement, apparaissent souvent des rougeurs et des ecchymoses et une légère sensibilité à la pression qui disparaissent au bout de quelques jours.

Les résultats ne se voient qu’au bout de 6 ou 8 semaines, le temps que les cellules mortes s'éliminent.

Des études cliniques ont démontré que le processus de refroidissement conduit dans les deux à quatre mois après le traitement à une réduction de graisse significative et mesurable.

 

 


Le coolsculpting traque, cible, et déstocke la... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de pierre51Portrait de pierre51
Vote: 
1.5

Pas mal ce procédé tout de même .



Haut de la page