By jeanmarcmorandini.com
Santé

Qu'est-ce que le cannabis thérapeutique ?


0

La société pharmaceutique B.O.L Pharma est habilitée par le ministère de la Santé israélien à faire pousser et distribuer du cannabis thérapeutique.

En Israël, la consommation récréative de cannabis est illégale mais comme aux Etats-Unis, l'Etat autorise et encourage depuis 10 ans le cannabis thérapeutique.

En 2015, les médecins ont prescrit du cannabis médical à environ 25'000 patients atteints de cancer, d'épilepsie, de stress post-traumatique ou de maladies dégénératives, non pas pour soigner leur mal, mais pour en atténuer les symptômes.

Le cannabis à usage médical a été commercialisé au mois de janvier dans l'Etat de New York. Il est le 23ème a sauté le pas mais à l'appliquer dans des conditions très strictes. Seules  les personnes atteintes de pathologies gaves comme la maladie de Parkinson, les cancers, la sclérose en plaques ou encore l’épilepsie peuvent se procurer de la marijuana à usage médical .

Les acheteurs doivent être inscrits sur un registre par leur médecin et n’auront pas accès à du cannabis à fumer mais uniquement des produits dérivés (pilules, huiles, goutes…).

En Israel, de plus en plus d'entrepreneurs, de chercheurs et d'investisseurs se lancent donc dans ce business, à la recherche d'une herbe de pointe indique le matin.ch.

«Sous l'égide du ministère, qui a toujours une attitude pionnière sur le sujet, on a forgé notre expertise en matière d'essais cliniques et maintenant on peut la partager avec de nombreuses compagnies aux Etats-Unis ou en Europe», affirme le patron de B.O.L Pharma.

Il évoque de premiers résultats sur des patients souffrant de la maladie de Crohn.

Environ 200 acteurs du secteur étaient réunis début mars à Tel-Aviv pour le CannaTech. On pouvait y découvrir des vaporettes semblables à des cigarettes électroniques destinées au cannabis médical et des produits à base de cannabis.

«Regardez ce qui s'est passé en deux ans, la vitesse à laquelle la légalisation du cannabis progresse. Cette opportunité, on ne va pas la manquer et vu ce que mettent sur la table les premiers investisseurs, on sent que ça va être très gros», a affirmé Saul Kaye, à la tête du premier incubateur de start-up israéliennes engagées dans l'industrie du cannabis.

En janvier, le géant américain du tabac Philip Morris a investi 20 millions de dollars dans la firme israélienne Syke, spécialisée dans les inhalateurs de cannabis médical indique le matin.ch.


Cigarette électronique : bientôt bannie des... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page