By jeanmarcmorandini.com
Santé

Une personne sur cinq sera obèse en 2025, selon une étude


0

En 40 ans, le nombre de personnes obèses est passée de 105 millions à 641 millions. Près de 20 % de la planète sera obèse en 2025 selon une étude.

La France n’est pas épargnée par l’épidémie mondiale d’obésité. Mais contrairement à de nombreux pays, la situation semble s’être améliorée en 4 décennies. Alors qu’en 1975, elle était classée 5ème pour l’obésité masculine (4 % de la population masculine, soit 1,4 million d’hommes) et 8ème pour l’obésité féminine (environ 3 %), la France a perdu plus de 5 places en 40 ans. En 2014, 2 % des hommes et 1,7 % des femmes sont concernés. Cette même tendance encourageante est observée en ce qui concerne l’obésité sévère.

 

Près de 15 % de la population française a un IMC entre 25 et 30 selon l'enquête nationale ObEpi relayée par pourquoi docteur .

 

Les pays les plus concernés par cette épidémie sont la Chine et les Etats-Unis en 1ère place et 2ème place, suivis par la Russie, le Brésil ou l’Inde.

Si les Américains ont toujours connu le problème de l’obésité, la Chine et l’Inde sont arrivées en tête du podium alors qu’ils n’étaient même pas dans le top 10 en 1975 !

18 % des hommes et 21 % des femmes seront obèses en 2025 selon une étude publiée ce vendredi dans The Lancet.

Au cours des 40 dernières années, la proportion de personnes obèses a été multipliée par 6 passant de 105 millions en 1975 à 641 millions en 2014, selon cette analyse.

Les chercheurs de l’école de santé publique du l’Imperial College London (Grande-Bretagne) montre que dans le même temps le nombre de personnes maigres a très peu diminué. Les scientifiques britanniques ont examiné l’évolution de l’indice de masse corporelle (IMC : rapport de la masse en kilos divisée par la taille, en mètre, au carré) dans 200 pays entre 1975 et 2014.

Ils indiquent que l’IMC moyen des hommes est passé de 21,7 à 24,2 alors que celui des femmes est passé de 22,1 à 24,4. Pour la population mondiale, cette progression de l’IMC équivaut à la prise d’1,5 kilo par décennie.

 

Les auteurs de l'étude affirment que la proportion d’hommes obèses a plus que triplé (de 3,2 % à 10, 8%), et celles des femmes a doublé (de 6,4 % à 14,9 %) en 40 ans.

 

Si cette tendance se poursuit, un homme et une femme sur 5 seront obèses en 2025.

 

L’obésité sévère (IMC compris en 35 et 40) concernera 6 % des hommes et 9 des femmes.

 

« Au cours de ces 40 dernières années, nous sommes passés d’un monde où la prévalence de la maigreur était deux fois élevée que l’obésité, à un monde où l’obésité surpasse la maigreur, relève le Pr Majid Ezzati, responsable des travaux. Si cette tendance se poursuit, nous ne serons pas en mesure de stopper la progression de l’obésité pour revenir aux niveaux atteints en 2010, d’ici l’année 2025. Et à cette date, plus de femmes seront atteintes d’obésité morbide que de maigreur ».


Obésité: Un impôt sur les sodas sucrés entrera... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page