By jeanmarcmorandini.com
Santé

L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la 7e cause de décès dans le monde


0

Le premier rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le diabète dans le monde, rendu public hier soir affirme que le diabète est une épidémie mondiale qui s'amplifie gravenement.

On estime que 422 millions d’adultes vivaient avec le diabète en 2014, comparé à 108 millions en 1980».

Ces chiffres indiquent une augmentation des facteurs de risque associés, tels que le surpoids ou l’obésité». 

En 2008, l'OMS estimait à 347 millions le nombre de diabétiques dans le monde et la prévalence augmente, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

En 2012, le diabète a été la cause directe de 1,5 million de décès, dont plus de 80% sont survenus dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la 7e cause de décès dans le monde. Le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou que l’organisme n’utilise pas correctement celle qu’il produit. L’insuline, hormone qui régule la glycémie, nous donne l’énergie dont nous avons besoin pour vivre.

S’il ne peut entrer dans les cellules pour être transformé en énergie, le sucre se concentre dans le sang à des niveaux dangereux. Il y a deux types principaux de diabète.

Les personnes atteintes d’un diabète de type 1 ont en général un organisme qui ne produit pas d’insuline, ce qui les oblige à recourir à des injections pour survivre.

Les personnes souffrant d’un diabète de type 2 – 90% des cas – ont un organisme qui produit de l’insuline mais en quantité insuffisante, ou qui l’utilise à mauvais escient. Les personnes présentant un diabète de type 2 sont le plus souvent en surpoids et sédentaires, deux paramètres qui augmentent les besoins d’insuline.

Avec le temps, un indice glycémique élevé peut gravement nuire aux principaux systèmes organiques du corps, provoquer des crises cardiaques, des AVC, des atteintes nerveuses, une insuffisance rénale, une cécité, l’impotence ou des infections risquant d’entraîner des amputations.

L’OMS consacre au diabète la prochaine Journée mondiale de la Santé, prévue le 7 avril 2016, car: L’épidémie de diabète progresse rapidement dans de nombreux pays, l’accroissement le plus spectaculaire étant attesté dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Les cas de diabète sont, dans une forte proportion, évitables.

L’expérience a montré que des mesures simples de modification du mode de vie pouvaient être efficaces pour prévenir ou retarder un diabète de type 2. Le maintien d’un poids normal, la pratique régulière d’un exercice physique et une alimentation saine peuvent réduire les risques de diabète. Le diabète peut être traité.

Il peut être contrôlé et pris en charge afin de prévenir les complications. Un meilleur accès au diagnostic, l’apprentissage de l’autoprise en charge et un traitement d’un coût abordable sont les éléments décisifs de la riposte à la maladie.

La prévention et le traitement du diabète supposent une action d’envergure pour réaliser l’objectif 3 de développement durable, à savoir réduire d’un tiers d’ici à 2030 la charge de mortalité prématurée liée aux maladies non transmissibles. Bien des secteurs de la société ont un rôle à jouer : pouvoirs publics, employeurs, éducateurs, producteurs, société civile, secteur privé, médias, sans oublier les intéressés eux mêmes.

Source: OMS


Diabète : Bientôt des pancréas artificiels pour... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page