By jeanmarcmorandini.com
Santé

Gale, rougeole, choléra, tuberculose ou fièvre typhoïde,Sida: Voici les maladies des réfugiés


0

Selon le Vif.be , les réfugiés arrivés en Europe, demeurent souvent dans des camps , entassés les uns sur les autres, où les règles d'hygiène ne prévalent pas.

Des infections diverses,  pourraient se déclarer à grande échelle  alertent des experts !

Gale, rougeole, choléra, tuberculose ou fièvre typhoïde ...en Europe, la plupart de ces maladies qui avaient disparu, ressurgissent assurent les experts lors d'une conférence sur les maladies infectieuses à Amsterdam.

"Il y a peut-être un problème, dans l'avenir", a prévenu le spécialiste turc en maladies infectieuses, Hakan Leblebicioglu. La tuberculose, la polio et la rougeole "devraient être considérées comme des menaces émergentes pour les réfugiés mais aussi pour la région et peut-être pour l'Europe", a-t-il affirmé aux experts présents à la conférence.

De plus en plus de réfugiés vont arriver de pays où ces maladies restent répandues, à un moment ou le mouvement anti-vaccins européen provoque des "vides dans la couverture", selon M. Leblebicioglu.

Des infections se sont déjà déclarées dans des camps de réfugiés : la rougeole en France et en Turquie, la gale aux Pays-Bas, la salmonelle en Allemagne et le SAMR, une infection de la peau résistante aux antibiotiques, en Suisse. Les causes en sont diverses, explique M. Leblebicioglu. Les réfugiés "vivent dans des conditions peu hygiéniques, dans des camps bondés,. et il y a dans certains pays un problème d'accumulations d'ordures".

Le virus du VIH est une autre inquiétude. Selon des chercheurs danois, les migrants ont en effet un taux d'infection plus important de ce virus qui provoque le sida, et reçoivent leur diagnostic plus tard.

"Le fait qu'ils soient marginalisés et ne s'intègrent pas à la communauté européenne est à l'origine des maladies et protège les communautés européennes", assure M. Matteelli à l'AFP.

La meilleure manière d'agir est d'assurer un dépistage rapide, traiter les maladies infectieuses parmi les réfugiés et donner un accès au système de soins de santé du pays d'accueil, assure-t-il. "Si nous faisons tout cela, nous pourrons observer une meilleure santé pour les réfugiés, pour les fournisseurs de soins et pour les communautés locales", a-t-il ajouté.


L'acteur britannique Jude Law débarque par... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page