By jeanmarcmorandini.com
Santé

L'histoire bouleversante d'Alex Lewis, victime d'une maladie très rare, la bactérie "mangeuse de chair"


0

Alex Lewis, a été victime d'une maladie très rare , la bactérie "mangeuse de chair" ou fasciite nécrosante. En réalité, ces bactéries ne se nourrissent pas de la chair, mais libèrent des toxines, mortelles pour les cellules vivantes.

La maladie est une urgence médicale dont l'évolution rapide est parfois fatale. Les médecins ont donc dû amputer l'homme de 35 ans des quatre membres et d'une partie de son visage. Son histoire fait l'objet d'un documentaire sur la chaîne britannique Channel 4, qui sera diffusé ce soir.  

En novembre 2014, Alex Lewis a été soudainement frappé par un streptocoque du groupe A - une bactérie normalement inoffensifs trouvée sur la peau qui l'a mis en état de choc toxique.

Il pensait avoir contracté un simple rhume. Mais lorsqu'il se rend aux toilettes, il remarque des traces de sang dans son urine. A l'hôpital, les médecins ne lui donnent que 3% de chance de survie.

Le virus se propage, ses organes sont en défaillance, Il est alors plongé dans un coma artificiel pendant une semaine. Ses doigts, ses orteils, ses lèvres, son nez et une partie de ses oreilles sont devenus noirs.

Les médecins l'ampute des deux bras, des deux jambes, des lèvres et du nez. Une autre opération de 16 heures sera nécessaire pour sauver son bras droit.

Le pire a été de vivre la réaction de son fils, Sam, âgé de trois ans. Ce jeune père qui a perdu quatre membres et la moitié de son visage évoque le moment déchirant où son fils ne pouvait pas supporter de l'embrasser.

"Il me voyait comme un monstre. Il avait beaucoup de mal à accepter mon apparence. Il était tellement choqué qu'il n'osait même plus m'embrasser. (...) Ce lien très proche avec mon fils me manque. Je fais tout mon possible pour être et ressembler à celui que j'étais avant", explique-t-il.

"J'ai l'impression d'avoir vu la vie et la mort, mais je suis plus positif que jamais. Je veux que mon fils soit fier de moi et qu'il se sente bien dans tout ce qu'il fait", conclut-il.

Son épouse Lucy affirme: "Alex aurait pu quitter l'hôpital et devenir un reclus , mais il a choisi d'être un excellent modèle pour Sam et montrer à son fils que rien ne pouvait l'arrêter."

Depuis il doit faire face à des dépenses de santé qui l'oblige à lever des fonds pour ses prothèses.

L'histoire bouleversante d'Alex Lewis fait l'objet d'un documentaire sur Channel 4, "The Extraordinary Case of Alex Lewis"


Alex Lewis a été victime d'une maladie très... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page