By jeanmarcmorandini.com
Santé

Allergies: alerte maximale aux pollens de bouleau en Normandie


0

Air C.O.M , le réseau de surveillance de la qualité de l'air en Normandie tire la sonnette d'alarme et indique que  le risque allergique aux pollens de bouleau est maximal.

Températures douces et temps sec observés ces derniers jours contribuent à "une augmentation rapide et importante de la quantité de pollens de bouleaux", un pollen particulièrement allergisant. Les personnes sensibles à cet allergène sont invitées à prendre leur traitement et limiter leur contact avec les pollens (éviter les promenades à la campagne ou les vitres ouvertes en voiture).
Selon  le site du Réseau national de surveillance aérobiologique , l es pollens de bouleau seront encore présents sur le Nord de la France, ces arbres sont toujours en floraison de la Manche à l'Alsace en passant par  l'Orléanais.

Le pic de la pollinisation étant passé, le risque allergique lié à ce pollen sera  élevé sur les prochains jours dans cette zone. Les pollens de bouleau  seront encore présents sur le reste du territoire avec un risque allergique moyen du Poitou aux Alpes du Nord et sur les Pyrénées, en épargnant la vallée du Rhône, la pointe de la Bretagne, les régions côtières et du Sud de la France. 

Les pollens de graminées s'imposeront sur le pourtour méditerranéen et remonteront le long de la vallée du Rhône, avec un risque allergique moyen.

Ces pollens seront présents sur tout le reste du territoire la semaine prochaine. De la Bretagne au Languedoc, le risque associé sera encore faible voire localement moyen, mais ces herbes n'attendront qu'un retour à des températures de saison pour disperser leurs pollens. 
Les pollens de chêne s'imposeront encore sur le Sud-Ouest avec un risque allergique pouvant atteindre un niveau élevé, le risque sera moyen à faible sur le reste du territoire. 
Fin de saison pour les platanes sur la majorité du territoire, ils seront encore présents avec un risque allergique moyen sur les Alpes. Partout ailleurs le risque allergique sera très faible à faible. 
Saule, peuplier et cyprès finissent leur saison, leurs pollens seront encore présents, mais sans gêne pour les allergiques. Les pollens de charme,  dans un large quart Nord Est, seront encore responsables d'un risque allergique faible, tout comme ceux de frêne sur la majorité de la France. 
Les pollens de pariétaire resteront toujours cantonnés au pourtour méditerranéen, avec un risque allergique faible à moyen. Les pollens de plantain seront en progression, ils seront principalement présents sur le Sud-Ouest et la région Lyonnaise. 
Les allergiques doivent se montrer vigilants, si les bouleaux sévissent encore dans le Nord, ce seront bientôt les graminées dans le Sud. 

Vous pouvez compléter ici chaque jour vos symptômes d'allergie pour pouvoir comparer par la suite ces symptômes avec l'exposition réelle aux pollens des plantes les plus importantes en tant qu'allergènes.


Printemps: Les allergies saisonnières font leur... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page