By jeanmarcmorandini.com
Santé

Football: Le milieu camerounais décédé brutalement, souffrait de cardiomégalie


0

Selon les premiers résultats de l'autopsie révélés mercredi par l'Équipe Patrick Ekeng , le milieu camerounais décédé brutalement, souffrait de cardiomégalie.

Le milieu camerounais est décédé brutalement après un malaise vendredi en plein match à Bucarest. 

L'ancien joueur du Dinamo Bucarest souffrait de cardiomégalie résultant d'une hypertrophie du ventricule gauche, et présentait plusieurs anomalies coronariennes, a indiqué l'Institut médico-légal de Bucarest dans un communiqué. "Il avait des problèmes cardiaques sérieux", a déclaré le médecin légiste Abdo Salem à l'agence de presse roumaine Agerpres.

Le footballeur de 26 ans, dont c'était la première saison pour le Dinamo, était entré sur le terrain le 7 mai dernier contre Viitorul Constanta depuis sept minutes lorsqu'il s'était effondré, sans aucun contact préalable avec un autre joueur. Les tentatives de réanimation pratiquées à l'hôpital étaient restées vaines.

Le joueur avait passé des tests médicaux en janvier 2016 à l'Institut national de la médecine sportive, qui n'avaient rien révélé d'anormal selon sa directrice adjointe. "Toutes les analyses le concernant ont été bonnes", et montraient que le joueur était apte à pratiquer un sport de haut niveau, a déclaré Simona Nanoveanu au site d'information Hotnews. 


L'ex joueur du Mans, Patrick Ekeng, 26 ans, est... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page