By jeanmarcmorandini.com
Santé

En contractant la maladie de Lyme par des piqûres de tiques, leur quotidien est devenu un enfer


0

En contractant la maladie de Lyme par des piqûres de tiques, leur quotidien est devenu un enfer.

En se faisant piquer par cette acarien ecto parasite, porteur de la borréliose, des habitants de Normandie ont contracté la maladie de Lyme, surnommée la « Grande dissimulatrice » relate le quotidien normandie-actu .

Deux malades témoignent, sur le site pour interpeller les autorités sanitaires.

« Entre la piqûre de tique et le diagnostic, j’ai attendu un an », affirme Grégoric Bouly, 38 ans, entraîneur de rugby à Rouen (Seine-Maritime). Des douleurs articulaires surgissent dans son quotidien, puis, un matin, il se réveille et ne peut plus bouger ses mains, ses genoux et ses chevilles. "Ça s’est concentré ensuite sur les mains, qui étaient gonflées. Je ne pouvais plus rien serrer, ça remontait progressivement dans les avant-bras. Un rhumatologue m’a prescrit des anti-inflammatoires, et ça ne changeait rien. On pensait aussi à la goutte, mais ça n’avait rien à voir." IL faudra à Grégoric réaliser trois tests pour la maladie de Lyme. E n France, ces derniers se révèlent négatifs. Le dernier réalisé via l’Allemagne sera positif à Lyme. Depuis, le malade suit un nouveau traitement, et un régime alimentaire strict, sans lactose, gluten, ni sucre

Éric Choulant, est aussi passé par le test allemand et diagnistiqué positif. Il est en colère. « J’étais pas bien pendant deux ans. Rien n’est fait pour cette maladie. On me disait que c’était à cause de mon récent licenciement. Tout le monde me disait que c’était psychologique… »

Et d'ajouter: "Je ne m’explique pas pourquoi le ministère de la Santé ne fait rien pour cette maladie. Pourquoi rien n’est remboursé, pourquoi cette maladie n’est pas reconnue… Pour informer, voire aider les personnes craignant d’être atteintes, « en montant une cellule Lyme sur Rouen ». Je suis en colère. Si j’avais été diagnostiqué plus tôt, je me serais certainement mieux porté aujourd’hui. Il y a beaucoup d’interrogations. C’est une maladie très lourde en pathologies, qui a déjà mis des jeunes en fauteuil roulant. Il faut que les autorités sanitaires réagissent."

 

 


En contractant la maladie de Lyme par des... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page