By jeanmarcmorandini.com
Santé

Novembre sera un mois sans tabac: Une nouvelle campagne pour arrêter de fumer


0

La France s'inspire du Royaume-Uni selon le directeur général de Santé publique France, la nouvelle agence nationale de santé publique, pour cette mesure visant à multiplier par 5 les chances des fumeurs de s'arrêter.

«L'idée est d'inciter les fumeurs à arrêter de fumer pendant 28 jours afin de multiplier leurs chances d'arrêter de fumer par cinq», a indiqué François Bourdillon.

Il précise que l'opération intitulée «moi(s) sans tabac» «sera «la première grande expérience de marketing social», une sorte de «Téléthon du tabac» qui mobilisera notamment Tabac Info Service, un dispositif d'information et d'aide à l'arrêt du tabac qui existe depuis 1998.

Ce dispositif a déjà fait ses preuves grâce notamment à un système de coaching par email qui a permis à 29% de ceux qui en ont bénéficié de devenir non fumeurs en l'espace de six mois, selon François Bourdillon.

Le nombre de fumeurs qui ont décidé d'arrêter a considérablement augmenté en Grande-Bretagne depuis le lancement en 2012 de l'opération Stopover qui encourage les Britanniques à cesser de fumer pendant le mois d'octobre.

Tabac Info Service est un dispositif d’information et d’aide à l’arrêt qui répond à toutes les questions sur le tabagisme et le sevrage. En plus de toutes les informations nécessaires sur le sujet, il propose un accompagnement personnalisé gratuit, réalisé par des tabacologues.

22 % des bénéficiaires d’au moins un entretien téléphonique avec un tabacologue de Tabac Info Service sont non-fumeurs six mois après leur premier entretien.

27 % des bénéficiaires de l’e-coaching déclarent être non-fumeurs 3 mois après leur inscription.

73 % des utilisateurs du service estiment que le soutien téléphonique prodigué par Tabac Info Service les a aidés dans leur démarche d’arrêt du tabac (93% pour ceux qui se déclarent devenus non-fumeurs et 69% pour ceux qui se déclarent fumeurs.)

Près de six fumeurs sur dix ont envie d’arrêter Selon le Baromètre santé INPES 20144, alors que plus d’un tiers des Français fume : 59,5 % des fumeurs quotidiens ont envie d’arrêter le tabac et 29 % déclarent avoir fait une tentative dans l’année. Sur l’année écoulée, 14 % des personnes ayant envie d’arrêter de fumer ont cherché des conseils ou de l’aide sur Internet pour y parvenir.


Une vidéo prouve que le fœtus déteste quand sa... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page