By jeanmarcmorandini.com
Psy

Kirsten Bell parle de la dépression sans tabou: "Je me sentais inutile, comme si je n'avais rien à offrir"


0

Kristen Bell se fait la porte parole de ceux qui souffrent de dépression dans une lettre ouverte publiée sur le site Motto .

À 35 ans, l’actrice est  connue pour ses rôles dans les séries Veronica Mars, Heroes ou House of Lies. Elle est épanouie,  mariée à Dax Shepard et maman de deux petites filles, Lincoln et Delta.

Pourtant ça n'a pas toujours été le cas. La jeune femme a souffert d’une dépression pendant ses études, qu’elle a cachée pendant plusieurs années. "Je n’ai pas parlé publiquement de mes problèmes pendant les 15 premières années de ma carrière, écrit Kristen Bell sur le site américain Motto.  Aujourd'hui j'en suis à un point où je pense que cela ne devrait pas être tabou . Donc me voilà, à vous parler de mon expérience" explique-t-elle sur le site.

"Si jamais un jour tu as l'impression qu'un nuage noir te poursuit, tu peux te faire aider", lui avait confié sa maman. Un message prémonitoire auquel elle a repensé lorsqu'elle était à l'université: "Je me sentais envahie par une attitude négative et l'impression d'être toujours à l'ombre. Je suis normalement quelqu'un d'assez pétillante et positive. Tout d'un coup, j'ai arrêté d'être moi-même".

La comédienne a commencé à se sentir seule. "Pour moi, la dépression ce n'est pas de la tristesse. J'ai ressenti un sentiment complet d'isolation et de solitude. Cet affaiblissement m'a complètement épuisée et a éteint mon circuit mental. Je me sentais inutile, comme si je n'avais rien à offrir, j'étais un échec. C'est en me faisant aider que j'ai réussi à m'en sortir", confie-t-elle.

"Il n'y avait aucune raison logique pour moi de me sentir de cette façon. J'étais à l'Université de New York, je payais mes factures à temps, j'avais des amis et de l'ambition, mais pour une raison quelconque, il y avait quelque chose d'intangible qui me faisait glisser vers le bas. Heureusement, grâce à ma mère, je savais que je pouvais aller chercher de l'aide sans honte."

"Il y a tellement de stigmates en ce qui concerne les maladies mentales, et je n'arrive pas à comprendre pourquoi. L'anxiété et la dépression sont imperméables à aux éloges et à la réussite. Tout le monde peut en souffrir", poursuit la jeune maman. 

"Lorsque vous essayez de garder les choses cachées, ils s'enveniment et, finalement, finissent par se révéler d'une manière beaucoup plus destructrices que si vous les approchez avec honnêteté."

L'actrice rappelle qu'aux Etats-Unis, 20% des adultes souffrent d'une forme de maladie mentale au cours de leur vie. Pour elle, le fait d'aller voir un psy devrait revêtir le même soin que celui d'aller voir régulièrement son médecin ou son dentiste." Un  check-in de santé mentale devrait être aussi la même routine que d'aller chez le médecin ou le dentiste. Après tout, je vais voir le médecin si j'ai un rhume et uqe je renifle. Si vous dites à un ami que vous êtes malade, sa première réponse est "Tu devrais consulter".Pourtant, si vous dites à ce même ami que vous vous sentez déprimés, il sera effrayé ou réticent à vous donner ce même conseil."

"Il n'y a rien de faible à se battre contre une maladie mentale. Vous vivez un moment plus difficile que d'autres avec votre cerveau. Et je ne veux pas que vous vous sentiez seul", conclut-elle.


Kristen Bell est dépressive et sous traitement... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page