By jeanmarcmorandini.com
Santé

Elle se rend à l'hôpital pour donner naissance à son enfant et se réveille amputée des deux jambes !


0

Ella Clarke, une jeune femme de 31 ans s’est rendue à l’hôpital pour donner naissance à son huitième enfant et a subi une césarienne.

Pendant l’accouchement, les médecins ont décidé de l'amputer .

C'est un véritable cauchemar pour la jeune femme qui a été plongée dans le coma pendant 5 jours. 

Elle livre un terrible témoignage dans les colonnes du Sun, cinq mois après la terrible erreur médicale qui lui a coûté ses deux jambes. Lors de l’opération, Ella Clarke a perdu six litres de sang à la suite de ce qu’on appelle le placenta accreta, qui est une insertion du placenta dans le myomètre, une couche musculaire interne de la paroi utérine.

Les médecins ont dû procéder d’urgence à une hystérectomie, qui est une ablation chirurgicale de l’utérus et lui administrer cinq transfusions sanguines. Ella a été immédiatement placée dans un coma artificiel et transférée aux soins intensifs.

Elle avait besoin d'être surveillée pendant les prochaines 24 heures, comme elle était sujette à des troubles de la coagulation.

Mais les médecins ont oublié de vérifier. Six heures après, la circulation du sang avait cessé dans ses jambes ! D eux chirurgiens ont lutté m ais c'était trop tard, son coeur allait être endommager et s'arrêter. 

La jeune maman de 31 ans, qui avait déjà donné naissance par césarienne à six reprises, a raconté comment sa vie avait basculé.  « Se rendre à l’hôpital pour donner naissance à un enfant, aurait dû être un moment magique. En ce qui me concerne, après la césarienne, on m’a plongée dans le coma et je me suis réveillée cinq jours plus tard avec deux jambes en moins. Mais le côté tragique de la réalité s’est atténué lorsque j’ai eu Winter Rose dans les bras pour la première fois. »

Ella et son compagnon Ian, 32 ans, doivent à présent composer avec un fauteuil roulant. Un coup dur pour cette maman qui se décrit comme « très active ». « Ma vie a complètement changé. Dans les premiers temps, je devais cacher mes jambes sous une couverture pour ne pas effrayer mon garçon de 5 ans… » détaille Ella dans le Sun

« Je me rappelle de ce moment, je pensais que je me réveillais à la suite de ma césarienne. Je ne pensais pas avoir été dans le coma. A la place, les docteurs m’ont appris que mes jambes ont été amputées. Je n’étais pas tout à fait consciente. J’étais encore sous les effets des médicaments »  explique-t-elle.

Ella Clarke a décidé de poursuivre en justice l’hôpital. Accompagnée de 8 avocats, la trentenaire et son mari Ian pensent que l’amputation aurait pu être évitée. 


Elle se rend à l'hôpital pour donner naissance... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de AriusPortrait de Arius
Vote: 
3
shelby77 a écrit :

je me demande qui a choisi la musique sur la vidéo  :)  c'est quand meme tres inapproprié pour le sujet.

je me suis posé la même question

 

Pour en revenir au sujet,la faute principale,c'est la non surveillance...l'amputation n'est que le résultat de tout ça...si le personnel hospitalier avait fait ce pour quoi il est payé,cette pauvre femme n'aurait pas perdu ses jambes...enfin,je dis ça mais je ne suis pas médecin,ni chirurgien...



Haut de la page