By jeanmarcmorandini.com
Santé

Urgence don d'organes: Sacha n'a que 6 mois et il a besoin d'un coeur !


0

« Nous avons perdu notre premier bébé, aujourd’hui nous nous battons pour sauver notre deuxième : Sacha. Il a besoin d’un coeur. »

Ségolène et Guillaume racontent leur histoire sur le site  www.uncoeurpoursacha.com . Ils font appel à notre solidarité pour partager leur message « parce qu’on rêve de voir la première dent de notre fils, parce qu’on rêve de le voir gambader, parce qu’on rêve de l’entendre dire pour la première fois… maman… papa. »

« Il y a bientôt 2 ans, nous avons eu une merveilleuse petite fille prénommée Eleanor. Elle grandissait, elle grossissait bien! Elle était merveilleuse. À 5 mois, notre petite fille a été transférée en urgence à l’hôpital Necker, car son cœur était très malade. Après 3 semaines sous assistance extra corporelle, elle est décédée. Elle venait tout juste d’avoir 6 mois. À ce moment, on nous explique que “c’est la faute à pas de chance”. »

« Sacha naît quasiment 11 mois après le décès de sa sœur, le 3 décembre 2015. C’est un merveilleux petit bébé, plein de vie, qui grossit et grandit bien, joyeux et espiègle. Il y a 3 semaines, Sacha a 5 mois à peine, il est transféré à l’hôpital Necker !! On nous apprend que son cœur est malade, semble-t-il comme celui de sa sœur. Cette fois-ci nous voulons nous battre et permettre à Sacha de vivre!! Son temps est compté, car son coeur ne fonctionne presque plus et il est sous assistance. Ce qui pourrait le sauver c’est le coeur d’un autre… »

« Par notre histoire, nous espérons sensibiliser les parents au don d’organes chez les touts petits. Nous savons trop bien à quel point il est difficile de perdre un enfant, mais sachez que par le don d’organe, votre enfant peut sauver la vie d’autres enfants/bébés! Sauvez notre Sacha, sauvez ces enfants/bébé en attente de greffe.

A travers leur histoire, ils veulent nous sensibiliser au don d’organes :

« On peut tous être confronté à la greffe, un jour: un parent, un enfant, un ami, nous… Ça ne prévient pas, et ça n’arrive pas qu’aux autres… On est tous concerné, alors parlons-en !! Pour que le don d’organes ne soit plus tabou ! »

Vous pouvez leur apporter votre soutien sur  leur page Facebook  et en partageant des messages, notamment sur Twitter  (unispoursacha) , avec le hashtag :#UnCoeurPourSacha.

En France, 5 746 greffes ont été pratiquées en 2015, dont 471 greffes du coeur. Au Japon, une campagne a été lancée pour sensibiliser les adultes et parler aux enfants du don d’organes.


Coeur artificiel : le 4e patient greffé est mort par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page