By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les femmes qui travaillent trop s'exposent à des maladies graves comme le cancer


0

Les femmes qui travaillent 60 heures par semaine depuis des années ont 3 fois plus de risques de cancer, de diabète ou de maladies cardiovasculaires  révèle une étude parue ce jeudi dans le  Journal of Occupational and Environmental Medicine.  

Cancer, arthrite, diabète ou maladie cardiovasculaires sont favorisées par ces semaines de travail sans fin. Les chercheurs de l’université de l’Ohio (Etats-Unis), en collaboration avec la Mayo Clinic, ont suivi pendant 32 ans plus de 7 500 hommes et femmes nés entre 1957 et 1964.

Les participants ont été soumis à des questionnaires sur leur état de santé ainsi que leurs conditions de travail.

Plus de la moitié des volontaires ont rapporté travailler en moyenne entre 41 et 50 heures par semaine. Environ 10 % travaillent plus de 50 heures, et 3 % plus de 60 heures hebdomadaires en moyenne.

« Chez les femmes, en particulier celles qui doivent jongler entre plusieurs rôles, le travail trop intensif fait le lit de nombreuses pathologies », affirme le Pr Allard Dembe, spécialiste en santé publique.

L'analyse révèle,  une relation indéniable, chez les femmes, entre la durée de travail et les maladies cardiaques, le cancer, l'arthrite et le diabète. En revanche, rien n'est à signaler  chez les hommes, avec une durée élevée de travail, si ce n'est une incidence plus élevée de l'arthrite. Ceux  qui travaillent sur une durée plutôt élevée (41 à 50 heures par semaine) présentent même un risque plus faible de maladie cardiaque, de maladie pulmonaire et de dépression que ceux qui travaillent 40 heures ou moins.

« Les femmes ont tendance à prendre en charge toute la responsabilité de la famille et doivent faire face à plus de pression et de stress que les hommes, lorsqu’elles doivent travailler, en plus, de longues heures  », conclut l’auteur. «  Et à cette durée des journées, s’ajoute, en général, une satisfaction liée au travail, moindre chez les femmes, qui doivent concilier travail et obligations familiales  ».  

 

 


Les femmes qui travaillent trop s'exposent à... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page