By jeanmarcmorandini.com
Beauté

Une actrice de la série New York Unité Spéciale a eu un trou dans la poitrine après la pose d'implants mammaires


0

En 2014, Stephanie March, connue pour son rôle dans la série New York Unité Spéciale, s'est fait poser des implants mammaires pour décrocher des rôles au cinéma, mais l'opération va virer au cauchemar !

Elle se confie sur le site  Refinery29 . "J'avais 39 ans et ma vie partait en morceau. Je n'arrivais pas à décrocher les rôles que je voulais, je ne parvenais pas à intéresser quiconque aux productions que je préparais... Mon mariage de 10 ans était, lui aussi, en train de s'achever. Et je ne parvenais à rien réparer. Mon travail, mes amours, ma vie. Alors, je me suis décidée à tenter un dernier truc (...) j'ai décidé de changer mon corps parce que je ne pouvais pas changer ma vie."

Elle décide alors de se faire poser des implants mammaires en août 2014. "En 5 semaines, j'étais devenue belle. Mince, car malheureuse. De beaux seins grâce à mon portefeuille. Ma vie s'effondrait, mais ça? C'était plutôt bien."

Pourtant deux mois plus tard, les complications arrivent. Assise sur son lit, elle sent "un liquide gluant et répugnant" couler sur son torse. Son implant droit s'est infecté. Elle se rend de toute urgence chez son chirurgien qui lui retire l'implant. "Pendant six semaines, j'ai eu un trou dans la poitrine et je gavais mon corps d'antibiotiques. On m'a remis l'implant. J'ai eu une autre infection et un second déchirement la veille de Noël. J'ai dû me le faire enlever, à nouveau." 
Et d'ajouter que finalement son corps a rejeté ce coprs étrangé: "Personne n'aurait pu prévoir ou éviter le problème, je suis allergique aux implants. Tout simplement. Mon corps n'en voulait pas."  Cela se produit pour au moins 1% des patients selon la FDA.

En avril 2015, au bout de huit mois de souffrance, Stepha­nie March a définitivement fait reti­rer ses implants. "J'ai accepté cet épisode comme faisant partie de l'his­toire de ma vie. Et je refuse d'en avoir honte", explique la comédienne.
Et de conclure: "Aujourd'­hui les cica­trices sont deve­nues de fines lignes blanches. Mes seins sont petits, bien propor­tion­nés, et ils vont parfai­te­ment avec mon corps. J'attends l'ar­ri­vée de l'été 2016 avec beau­coup de joie. J'irai à la piscine, à la plage, je nage­rai - et peut-être dans les moments les plus auda­cieux (et avec une Marga­rita pas loin) -, je serai topless. Parce que je n'ai rien à cacher", conclut Stephanie qui a retrouvé l'amour.


La bande annonce de la 17ème saison de "New... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page