By jeanmarcmorandini.com
Santé

Consommer du beurre n'augmente pas le risque de maladies cardiovasculaires selon une nouvelle étude


0

Selon une nouvelle étude publiée dans PLOS One consommer du beurre n'augmente pas le risque de maladies cardiovasculaires ! Une méta-analyse a été réalisée par des chercheurs de l'université Tufts de Boston (Etats-Unis)qui regroupe 9 études de15 pays différents pour un total de 636 151 personnes observés âgées entre 44 et 71 ans.

Les travaux ont porté sur la consommation de beurre et son impact sur la santé cardiovasculaire.

Durant la période de suivi, plus de 28.000 personnes sont décédées, dont 9783 d'une maladie cardiovasculaire et 23.954 d'un diabète de type 2.

Dans 4 des 9 études l'aliment a été associé à une baisse de 4 % du risque de diabète et le beurre n’est pas associé aux maladies cardiovasculaires affirme les scientifiques.

« Le beurre ne semble être ni nocif, ni bénéfique », a affirmé au Time le Dr Dariush Mozaffarian, un des auteurs de l'étude et doyen de la Friedman School of Nutrition Science and Policy (États-Unis).

« Bien que les personnes qui mangent le plus de beurre aient en général des régimes et des modes de vie moins bons, il semble que cet aliment soit assez neutre », indique sa collègue Laura Pimpin.

Le beurre pourrait même réduire le risque de diabète. Laura Pimpin estime donc qu’il faudrait le considérer comme « un aliment intermédiaire » : moins sain que les huiles de cuisine (olive extra-vierge, soja, lin), il reste une meilleure option que le sucre ou l’amidon contenus dans le pain et la pomme de terre.

Le Dr Mozaffarian conclut : « Pour moi, les graisses saturées sont globalement neutres. Les huiles végétales, les fruits et les noix sont plus sains que le beurre, mais une viande de dinde allégée en gras, un bagel, des cornflakes ou des sodas sont bien pires pour vous que le beurre. »


Peut-on vivre sans sucre ajouté ? VIDÉO par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page