By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les barres de chocolat Kinder sont-elles cancérogènes? Une étude fait polémique !


0

Selon Foodwatch les barres de chocolat Kinder Chocolat et Kinder Maxi sont susceptibles de contenir des substances cancérigènes !

Cette étude a été réalisée sur vingt sucreries, il en ressort que trois d'entre elles contiennent des niveaux dangereux d'hydrocarbures. Parmi ces produits, les fameuses barres Kinder ainsi que les bonbons Fioretto Nougat Minis de Lindt.

L’ONG de défense des consommateurs Foodwatch Allemagne conseille de ne plus acheter les barres de chocolat Kinder Chocolat et Kinder Maxi de l’entreprise italienne Ferrero parce qu'ils utilisent des huiles minérales aromatiques contaminées(MOH). Cela peut provoquer des cancers et endommager le génome humain.

Deux types principaux de MOH sont dangereux pour notre santé: les hydrocarbures saturés et les hydrocarbures aromatiques.

En 2012, l'EFSA (l'Agence européenne pour la sécurité alimentaire) a publié  une étude  qui démontre que les MOH peuvent agir comme des cancérigènes génotoxiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent endommager l’ADN, le matériel génétique des cellules, et également provoquer le cancer.

Les MOH dits saturés sont présents dans les emballages : ils peuvent contaminer les aliments et s’accumuler dans les tissus humains induisant des effets indésirables pour le foie. 

Selon Foodwatch, un simple film qui sépare le chocolat de son emballage suffirait à éviter la migration du MOH.

"Nous avons confronté les résultats de notre recherche avec les producteurs de cette barre de chocolat chez Ferrero, leur demandant de retirer la retirer du marché. Ils nous ont répondu qu'ils n'avaient enfreint aucune loi", explique Johannes Heeg, membre de l'association.

"La seule option que nous avons, c'est la pression publique, c'est ce que nous faisons. Nous testons des produits, nous informons le public de ne plus acheter ces produits jusqu'à ce le producteur ait résolu le problème", précise t'elle à RTBF .

Contactée par le Parisien , la marque Ferrero a réagi via un communiqué évoquant un problème complexe nécessitant une concertation européenne sur la question.

La réponse de Ferrero:

La discussion sur les composants d'hydrocarbures d’huiles minérales (MOH) dans des produits alimentaires n'est pas nouvelle et affecte une grande variété de produits alimentaires des catégories les plus différentes. Foodwatch Allemagne a récemment testé plusieurs produits de confiserie et a détecté les traces de composants d'hydrocarbures d’huiles minérales.

  Cependant, les traces d'huile minérale existent presque partout dans l'environnement et ils peuvent être transférés à la nourriture de beaucoup de façons différentes. Les sources de migration principales sont, par exemple, des composants d'huile minérale provenant d'encres d'imprimerie qui sont présentes dans l'emballage issu du recyclage et qui, via la fibre recyclée pendant le transport, migrent aux matières premières et aux produits alimentaires. 

  Comme cette question a une influence sur plusieurs industries et aussi en raison de la complexité du sujet, un effort commun de toutes les parties prenantes de chaîne alimentaire est exigé, y compris le commerce des matières premières dans et en dehors de l'Europe.

  Chez Ferrero, ensemble avec tous nos partenaires de chaîne d'approvisionnement, nous travaillons sur des solutions techniques pour minimiser ces substances omniprésentes autant que possible et éviter leur transfert et leur migration à la nourriture. Par exemple, nous utilisons déjà exclusivement des fibres vierges venant de chaînes d'approvisionnement durables certifiées et aucune matière recyclée pour notre emballage principal. 

  Ferrero voudrait rassurer (les consommateurs) que tous les produits Ferrero sont créés avec lune qualité extrême et la plus grande attention est portée à la sécurité des produits toujours conformément à toutes les législations légales. 


Belgique: Une crotte en chocolat pour... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page