By jeanmarcmorandini.com
Beauté

COSMEBIO déplore l'article UFC que choisir et rappelle les avantages des solaires bio


0

Dans un communiqué, COSMEBIO, 1ère association mondiale de cosmétique bio, récuse certaines conclusions erronées et les possibles confusions engendrées par son article daté du 5 juillet 2016 « Crèmes solaires pour enfants », n°549 juillet/août 2016.

Tandis que la méthode analytique sur laquelle se fondent les auteurs fait l’objet de critiques récurrentes et que les résultats demeurent non-transparents, il est regrettable de constater une remise en cause de la qualité de certains produits solaires bio, pourtant strictement conformes à la réglementation européenne et dont l’indice de protection solaire est garanti.

Face à la possibilité d’amalgames regrettables, il convient d’éviter la confusion en rappelant quelques évidences au sujet des avantages des solaires bio et des contraintes de sécurité qui garantissent la meilleure sécurité du consommateur.

1. Un produit solaire Bio protège aussi bien qu’un produit solaire conventionnel.

Un solaire Bio protège au moins comme un produit conventionnel et pour cause : il est testé exactement de la même manière, tout en utilisant exclusivement des écrans non-chimiques.

Soumis aux mêmes normes légales, les cosmétiques labellisés COSMEBIO, dont les solaires, doivent être strictement conformes au règlement cosmétique 1223/2009 (qui liste les filtres solaires autorisés) et en accord avec les recommandations de la Commission Européenne n°2006/647/CE (critères de l’indice de protection).

Des tests UVA/UVB sont systématiquement effectués avant la mise sur le marché d’un solaire : le SPF indiqué sur le packaging d’un solaire Bio n’a pas d’autre choix que d’être garanti. Seules des méthodes éloignées des contraintes imposées par la loi - et donc moins fiables - produisent des résultats différents !

2. Un produit solaire Bio = mieux pour ma peau et celle de mes enfants

Vous pourrez trouver, dans des solaires labellisés COSMEBIO destinés aux enfants et aux adultes, des ingrédients d’origine naturelle (95% minimum) et des ingrédients issus de l’agriculture biologique (95% minimum des ingrédients végétaux). Aussi, les filtres chimiques, suspectés de modifier l'équilibre hormonal avec une baisse de la fertilité masculine notamment sont interdits dans les référentiels de la cosmétique Bio. Contrairement aux filtres chimiques, les filtres minéraux ne pénètrent pas l’épiderme et n’induisent pas d’allergie. Enfin, les solaires bio contiennent beaucoup plus d’actifs (de par l’origine naturelle des ingrédients) pour protéger, hydrater et réparer une peau exposée au soleil.

Rappelons qu’un cosmétique labellisé COSMEBIO contient 0% de MIT (méthylisothiazolinone), de phénoxyéthanol, de parabène, d’huile issue du pétrole (vaseline, paraffine...), de silicone, d’EDTA, de BHT, d’OGM, etc. 3. Un produit solaire Bio respecte l’environnement Chaque année, entre 4000 à 6000 tonnes de crème solaire se diluent dans la mer !

Les produits chimiques contenus dans ces crèmes solaires conventionnelles sont particulièrement toxiques pour la vie marine. Notons que vous ne trouverez pas de filtres chimiques ni d’ingrédients polluants car les solaires bio contiennent uniquement des ingrédients d’origine naturelle, et sont fabriqués selon des procédés de fabrication doux et non-polluants, ils exigent même un emballage recyclable… En revanche, s’agissant d’autres produits de soin, COSMEBIO se réjouit toujours de constater que 60 millions de consommateurs incite à « faire confiance aux produits labellisés bio » qui ont pour vocation « de garantir au consommateur des produits qui accordent une large place au naturel, et surtout, qui écartent les composés douteux ». (source : 60 millions de consommateurs – hors série – beauté au naturel P23).


Quelle crème solaire choisir pour vos vacances... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page