By jeanmarcmorandini.com
Santé

Une mariée conduite à l'autel par ... l'homme qui a reçu le coeur de son père!


0

Deux jours avant, elle n'avait jamais rencontré l'homme aux cheveux blancs qui l'a conduite à l'autel, mais elle voulait absolument qu'il soit à ses côtés pour l'occasion: il s'agit de l'homme qui a reçu le coeur de son père décédé.

La jeune femme, rayonnante dans sa robe couleur ivoire, voulait vraiment que le coeur de son père soit à ses côtés pour son mariage. Sauvagement assassiné dix ans plus tôt, le père de Jeni Stepien a donné ses organes, et son coeur a été transplanté dans la poitrine d'Arthur Thomas, un don qui lui a sauvé la vie.

Jeni Stepien, âgée de 33 ans, a rencontré Arthur Thomas, 72 ans, pour la première fois la veille de son mariage, célébré le week-end passé à Swissvale, en Pennsylvanie (est des Etats-Unis).

"Il y a deux mois environ j'ai reçu une lettre de Jeni", a expliqué à l'AFP M. Thomas. "Elle disait: +Je suis la fille de la personne dont le coeur est dans votre corps et je me demandais si vous et votre femme Nancy voudriez venir à mon mariage. J'aimerais que vous m'accompagniez à l'autel+".

"J'étais soufflé. J'ai pensé que c'était parfait qu'elle veuille le coeur de son père présent pour son mariage", a-t-il ajouté.

M. Thomas, retraité qui travaillait dans une université, a rencontré la future mariée la veille de la cérémonie, pour la répétition.

"On s'est pris dans les bras et j'ai mis ma main sur mon poignet: mon pouls est assez fort, donc je lui ai demandé si elle voulait le sentir. Puis elle a mis sa main sur mon coeur. C'était un très beau moment, très chaleureux", s'est-il encore rappelé.

Après l'avoir conduite à l'autel, M. Thomas a mis la main de la mariée sur son coeur et l'a embrassée avant de la confier à son futur époux, Paul Maenner.

"Merci beaucoup d'être venu", lui a alors dit la jeune femme en larmes, selon les images de la cérémonie filmée par ABC News.


Un téléspectateur demande sa compagne en... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page