By jeanmarcmorandini.com
Santé

Turquie: une petite fille de 4 ans décède après avoir avoir avalé de l'eau de mer


0

Selon Het Laatste Nieuws, une petite fille belge est décédée après avoir avalé de l'eau de mer en Turquie. La petite Aleyna passait ses vacances avec ses parents sur la Riviera turque. Après avoir avalé de l'eau de mer, elle tombée malade et était entre la vie et la mort depuis trois semaines. SOn état s'est dégradé et les médecins l'ont déclaré en état de mort cérébrale  raconte ses parents sur leur page facebook .

"Elle a été infectée par une grave bactérie quand elle était en train de jouer dans l'eau", explique sa mère dans Het Laatste Nieuws. "Quelques jours de maux de vente se sont transformés en cauchemar. Nous avons reçu deux sortes d'antibiotiques mais comme elle vomissait tout le temps, Aleyna n'a pas pu les ingurgiter."

Les différents traitements n'ont pas réussi à améliorer l'état de la petite fille de quatre ans, qui a dû être transportée à l'hôpital de Burda, à 250 km du lieux des vacances de la famille. "Là, elle a été frappée par une insuffisance rénale à cause du syndrôme SHU, causé par la bactérie E.coli. On lui a fait une dialyse pour expédier l'humidité de son corps et purifier son sang."

Son grand père gardait espoir de la voir s'en sortir: "C'est horrible", avait confié son grand-père Alec Peers, désespéré. "Aleyna est une si belle et si gentille fille. Elle était impatiente de partir en vacances. Tout le monde nous dit de rester positif mais comment voulez-vous? Lundi soir, toute la famille a été à Louvain pour lui dire au revoir. On dirait qu'elle est en paix. Son coeur bat tout doucement: c'est comme si elle dormait. Et pourtant, seul un miracle pourrait la sauver. On ne sait jamais. Quand ma fille a murmuré dans son oreille mardi, son rythme cardiaque a augmenté. Nous prions mais les médecins n'ont plus aucun espoir."

Les parents d'Aleyna ont dû la débrancher poursuit t'il:  "C'est terrible. ils en étaient incapables: c'était l'anniversaire d'Ilayda. Ce n'est pas un jour pour laisser partir sa soeur. Qu'un enfant puisse mourir en avalant de l'eau de mer, c'est tout simplement incompréhensible. Nous ne le savions pas non plus, mais espérons que l'histoire d'Aleyna puisse mettre en garde les autres parents."
Interrogé par HLN, un virologue Marc Van Ranst, a affirmé que succomber à une telle bactérie est extrêmement rare. "C'est une histoire terrible mais cela peut malheureusement arriver. Les chances sont néanmoins extrêmement faibles."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page