By jeanmarcmorandini.com
Santé

Grossesse: Le paracétamol favoriserait les troubles du comportement chez l'enfant


0

Prendre du paracétamol pendant la grossesse pourrait augmenter le risque de troubles du comportement chez l'enfant à venir,selon une étude menée par des chercheurs britanniques publiée dans le Journal of American Medical Association – Pediatrics .

L'autorisation des autorités de santé est mis à mal. En effet, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) préconise une dose de 3 ou 4 g maximum par jour, à raison de 500 mg ou 1 g à chaque prise en cas de « douleur légère à modérée ».

Les scientifiques de l'université de Bristol (Royaume-Uni) se sont intéressés à 7 800 femmes et à consommation de paracétamol entre la 18e et la 32e semaine de grossesse et cinq ans après, ainsi qu'à la consommation de leur partenaire. 

Les données ont montré qu'à 18 semaines de grossesse, 53% des participantes utilisaient du paracétamol.  Un chiffre légèrement en baisse à 32 semaines de grossesse (42%), puis nettement en hausse (89 % des mères) cinq ans plus tard.

Aucun lien n’a été révélé par la prise de paracétamol chez le partenaire.  Leurs enfants ont rempli un questionnaire, une fois l'âge de sept ans atteint.

Résulats: 7 % d'entre eux, dont les mères s'étaient soignées au paracétamol pendant leur grossesse, présentaient des problèmes de comportements. "Les enfants exposés prénatalement à l'utilisation d'acétaminophène (NDLR: paracétamol) connaissent un risque accru de multiples difficultés de comportement. Nos travaux suggèrent que l'association peut être due à un mécanisme intra-utérin", écrivent les chercheurs.

L'exposition in utero à la substance favoriserait également l'apparition de symptômes d'hyperactivité, relaye le site Pourquoi Docteur. 


Des drones vont transporter des médicaments et... by morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page