By jeanmarcmorandini.com
Santé

Le CHU de Toulouse réalise deux greffes rénales avec un robot chez des obèses


0

Le CHU de Toulouse a réalisé en mai et juin 2016 deux greffes rénales, assistées par un robot, chez des obèses normalement non éligibles à la transplantation  du fait de leur obésité sévère ou morbide. Réalisée jusqu’à ce jour uniquement à Chicago (Etats-Unis), cette intervention constitue une première européenne.

Si l’utilisation du robot se démocratise dans plusieurs types de chirurgie (urologique, gynécologique, ORL, thoracique, digestive, vasculaire et pédiatrique), ce n’est pas le cas pour la transplantation rénale.

Pourtant, les avantages pour le patient sont multiples : diminution de la taille de la cicatrice, atténuation de la douleur et du risque d’épanchement de liquide lymphatique, post-opératoire moins lourd, durée moyenne de séjour diminuée, etc…

Depuis 2010, seuls 300 patients dans le monde (particulièrement en Inde et aux USA) ont pu bénéficier de ce type de transplantation, dont 30 en Europe, essentiellement en Espagne et en France, notamment à Toulouse. En effet, le CHU de Toulouse a fait le choix d’établir un programme évolutif de cette chirurgie innovante.

Ainsi, depuis la 1ère mondiale de 2015 (transplantation rénale robot-assistée avec extraction du rein de la donneuse et introduction du greffon sur la receveuse par voie vaginale), la transplantation rénale robotique ne cesse de se développer, notamment pour les patients à risques.

Une nouvelle indication : l’obésité sévère (IMC entre 35 et 40) ou morbide (IMC > 40)1 . C’était une des perspectives de développement : greffer des patients porteurs d’une obésité sévère ou morbide, non éligibles à une greffe rénale classique du fait des risques chirurgicaux encourus.

Effectuée jusqu’à ce jour uniquement à Chicago (Etats-Unis), la transplantation rénale robot-assistée pour patient obèse sévère ou morbide se réalise maintenant au CHU de Toulouse puisqu’à un mois d’intervalle, deux patients avec une obésité particulièrement importante, ont été transplantés : 105 kg, 1,63 m, IMC à 37 pour le premier et 130 kg, 1,80 m, IMC à 40 pour le second indique le communiqué.


Le CHU de Toulouse réalise deux greffes rénales... by morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page