By jeanmarcmorandini.com
Santé

Travailler à la chaleur: quels sont les effets sur la santé selon l'INRS ?


0

En période de canicule, le corps a plus de difficulté à se refroidir et à maintenir sa température dans les limites de la normale. Dans de telles périodes, une exposition prolongée à la chaleur, un effort physique excessif ou une très forte transpiration peuvent avoir certains effets sur la santé .

L’exposition à la chaleur peut être à l’origine de troubles sérieux, tels que des crampes, la déshydratation ou l’épuisement. Le risque le plus grave est le coup de chaleur pouvant aller jusqu’au décès.

Les risques principaux sont le coup de chaleur et la déshydratation. La chaleur peut également agir comme révélateur ou facteur aggravant de pathologies préexistantes, essentiellement cardiorespiratoire, rénale, endocrinienne (diabète…).

Effets sur la santé et niveaux de gravité d’une exposition à la chaleur

Niveau 1 : rougeurs et douleurs, œdème, vésicules, fièvre, céphalées.

Niveau 2 : crampes de chaleur ou spasmes douloureux (jambes et abdomen), transpiration entraînant une déshydratation, syncope de chaleur (perte de connaissance soudaine et brève, survenant après une longue période d’immobilité ou lors de l’arrêt d’un travail physique dur et prolongé).

Niveau 3 : épuisement, (forte transpiration, froideur et pâleur de la peau, pouls faible, température normale).

Niveau 4 : coup de chaleur (température corporelle supérieure à 40,6 °C, peau sèche et chaude, pouls rapide et fort, perte de conscience possible), décès possible par défaillance de la thermorégulation.

Coup de chaleur, une urgence vitale Le coup de chaleur peut survenir en cas d’exposition prolongée à des températures élevées. Le coup de chaleur est rare mais grave : il est mortel dans 15 à 25 % des cas. S

Signes d’alerte d’un coup de chaleur

Hyperthermie : température interne supérieure à 40,6 °C

Tachycardie : pouls rapide

Respiration rapide

Maux de tête Nausées, vomissements

Symptômes cutanés

Peau sèche, rouge et chaude

Absence de transpiration

Symptômes neurosensoriels

Confusion, comportement étrange, délire, voire convulsions

Perte de connaissance éventuelle

Pupilles dilatées

Dès que ces signes d’alerte sont détectés, il faut agir rapidement. Le premier réflexe doit être d’alerter ou faire alerter les secours. Amener la victime dans un endroit frais et bien aéré (si elle peut être déplacée), La déshabiller ou desserrer ses vêtements, Appliquer de l’eau froide sur la victime, Si la victime est consciente, lui faire boire de l’eau fraîche. Si la victime est inconsciente mais respire, la mettre en position latérale de sécurité, en attendant les secours après mise en route des premières mesures de secourisme. 

 

 

 

 


Travailler à la chaleur: quels sont les effets... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page