By jeanmarcmorandini.com
Régime

Zoom sur la vitamine A avec le docteur Jean-Michel Cohen


0

Pour un peu d'histoire, il s'agit de la première vitamine découverte en 1913 dans la rétine de l'oeil. Elle fut ainsi baptisée « rétinol » et plus tard, quand on répertoria les vitamines, on lui attribua logiquement la première lettre de l'alphabet. 

La vitamine A agit notamment dans l'adaptation de la vision à l'obscurité ainsi que dans l'identification des formes et des couleurs. Autre grand rôle, à l'heure où les atouts des antioxydants nous sont vantés dans tous les produits agro-alimentaires et cosmétiques, la vitamine A présente des atouts indiscutables puisqu'il s'agit d'un antioxydant puissant. Elle agit en effet en bloquant « les radicaux libres », et aide à lutter contre le vieillissement cellulaire, principalement visible au niveau de la peau. En été, elle nous intéresse tout particulièrement en favorisant la production de mélanine et donc en agissant dans les mécanismes du bronzage. 

Pour favoriser son apport quotidien, pencher vous sur l'alimentation ! La vitamine A est « liposoluble » c'est-à-dire qu'on la retrouve dans les lipides. Sous forme de rétinol, vous la retrouverez dans la matière grasse de certains produits d'origine animale. Oublions l'huile de foie de morue jadis donnée aux enfants, le foie qu'il soit de veau, volaille ou bœuf est un des aliments les plus riches avec environ 12000 µg/100 g, mais également le pâté de foie et le foie gras. 

Le beurre cru est une source très intéressante avec 792 µg/100 g, mais également par ordre décroissant l'anguille avec 1000 µg /100 g , le thon, le jaune d'oeuf cru (590 µg/100 g), les fromages et le lait entier. Mais une consommation excessive de ces produits serait néfaste pour votre santé, et heureusement cette merveilleuse vitamine existe sous une autre forme : le bêta-carotène (ou pro-vitamine A) qui se transformera en vitamine A dans l'organisme, et est présente dans de très nombreux végétaux et principalement ceux dont la chair est colorée.

Mangez en abondance carottes ou buvez du jus de carottes qui atteint près de 2000 µg/100 g, mais également des épinards ou du fenouil qui dépassent les 600 µg/100 g. Oseille, cresson, chou vert et blettes sont également à mettre à l'honneur. Pour les fruits, sachez que 2 petits abricots fournissent 1,5 à 3 mg de provitamine A, ce qui correspond pratiquement à 50 % de l’apport quotidien conseillé chez l’adulte. Pêches, brugnons et nectarines en sont également bien pourvues d'autant si l'on choisit les variétés à chair jaune. Le melon fait lui aussi partie des fruits qui contiennent le plus de bétacarotènes avec 418 µg /100 g pour les melons à chair orange. Enfin, les feuilles de pissenlits et le persil sont également bien pourvus avec 1167 et 1400 µg /100 g, mais cet apport est à relativiser en fonction de la quantité consommée !

Pour éviter une éventuelle déficience en vitamine A, ce qui s'avère tout de même très rare dans nos pays développées, je vous conseille de consommer chaque jour des fruits et des légumes en quantité et 10 g de beurre ou de margarine crus...  nos menus sont donc parfaitement adaptés !

Jean-Michel Cohen

 


Faut-il préférer le beurre ou la margarine ? la... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page