By jeanmarcmorandini.com
Santé

Zéro alcool pendant la grossesse pour éviter le syndrome d’alcoolisation fœtale


0

A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF), le 9 septembre prochain, Santé publique France et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) lancent une ampagne d’information.

L’objectif est de rappeler les effets néfastes de la consommation d’ alcool pendant la grossesse et la nécessité d’adopter le réflexe « Zéro alcool pendant la grossesse ».

« En France, le risque lié à la consommation d’alcool pendant la grossesse reste très flou dans les esprits, et le "zéro alcool pendant la grossesse" n’est pas toujours compris comme une abstinence totale ni perçu comme une absolue nécessité », souligne l’Agence dans un communiqué.

Seuls 25% des Français affirment qu’il n’existe pas de consommation d’alcool pendant la grossesse qui soit sans risque pour l’enfant. Il est donc essentiel de rappeler que l’alcool est toxique pour le fœtus et peut entraîner diverses complications (retard de croissance, atteintes du système nerveux central, malformations…), dont le syndrome d’alcoolisation fœtale est la forme la plus grave.

En effet, bien qu’on ne connaisse pas précisément le "seuil" en-dessous duquel la consommation d'alcool pendant la grossesse serait absolument sans risque pour l'enfant à naître, on sait que l'alcool bu par la femme enceinte passe dans le sang du fœtus et que son taux d'alcool dans le sang sera le même que le sien. Et le développement de l’enfant peut être affecté par la présence d’alcool dans son sang.


Alcool : Dans un rapport, la Cour des Comptes... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page