By jeanmarcmorandini.com
Santé

Sondage : Que pensent les Français de la pilule du lendemain ?‏


0

A l'occasion de la Journée mondiale de la contraception du 26 septembre prochain, Pharmao, la première application d'envoi d'ordonnance en officine et de digitalisation des officines, a questionné plus de 1.300 personnes afin de connaître leurs avis sur la pilule du lendemain.

Des prises de position claires et nettes sur cette méthode contraceptive controversée. "La polémique a très vite enflé concernant la pilule du lendemain, notamment à cause des réactions de certains pharmaciens. Nous voulions donc en savoir davantage en interrogeant directement les Français sur les questions épineuses de la contraception d'urgence. Force est de constater que les Français ont une opinion bien tranchée sur ce thème." Nicolas Schweizer, fondateur de Pharmao

67% des Français susceptibles d'utiliser la pilule du lendemain

Sans doute plus directement sensibilisées, les femmes sont plus nombreuses à déclarer être ou avoir été susceptibles d'utiliser la pilule du lendemain.

82% répondent "oui" contre seulement 51% d'hommes.

En revanche, les Français sont clairs et unanimes sur un point : les pharmacies se doivent de vendre la pilule du lendemain. C'est ce que déclarent 97% des femmes et 99% des hommes interrogés sur cette question.

Méfiants, les Français doutent encore un peu de l'efficacité de cette pilule du lendemain. Ainsi, les femmes sont 30% et les hommes 25% à émettre une inquiétude sur ce point.

A la question "la pilule du lendemain peut-elle être délivrée avec ou sans ordonnance ?", 79% des femmes et 62% des hommes répondent "sans".

Les Français sont également majoritaires sur le fait de pouvoir délivrer la pilule du lendemain aussi bien aux mineurs qu'aux adultes. En effet, 94% des femmes et 75% des hommes déclarent que la pilule doit être délivrée à tout le monde, sans exception.

Si la pilule du lendemain est bien connue, ce n'est pas du tout le cas de la pilule du surlendemain. Cette possibilité est en effet inconnue par plus de 55% des femmes et 63% des hommes.

Dans le détail, certains avis divergent selon les tranches d'âges. Ainsi, concernant la délivrance de la pilule du lendemain, les personnes entre 40 et 59 ans considèrent qu'elle doit se faire avec une ordonnance à plus de 67%.

De même, les jeunes entre 18 et 24 ans semblent être plus au fait des diverses méthodes contraceptives d'urgence puisqu'ils sont plus de 53% à connaître la pilule du surlendemain, contrairement aux autres tranches d'âges.

*Méthodologie et profils : Pharmao a interrogé 1.312 personnes sur le réseau social Facebook durant la période du 5 au 15 septembre 2016. Profils des personnes interrogées : 52% de femmes et 48% d'hommes. Ages compris entre 18 et 24 ans : 41% - Entre 25 et 39 ans : 34% - Entre 40 et 59 ans : 25%.

 

 

 


Médicaments : Dans un livre, Irène Frachon... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page