By jeanmarcmorandini.com
Santé

Journée internationale des personnes âgées: Comment les Français gèrent-ils la perte d'autonomie ?


0

A l'occasion de la journée internationale des personnes âgées du 01 octobre 2016, Kiwatch, le spécialiste de la domotique et de la vidéo-bienveillance, a interrogé sur Facebook plus de 6.000 personnes afin de mieux connaître les problématiques qui touchent les personnes âgées en perte d'autonomie ainsi que leurs proches. 

Tous concernés : 76% de Français touchés directement

Bien loin d'être des cas isolés, la grande majorité des Français est concernée par la perte d'autonomie. En effet, plus de 76% des Français ont dans leur entourage une personne en perte d'autonomie ayant décidé de rester à son domicile.

Une sérieuse source d'inquiétude pour 94% des Français

Malheureusement, cette solution est loin d'être source de tranquillité. En effet, plus de 65% personnes interrogées avouent que cette situation leur occasionne "souvent" du stress et de l'inquiétude quand 29% le ressentent également "parfois" et seulement 6% pratiquement "jamais".

"Le plus longtemps possible chez moi !"

Malgré leur perte d'autonomie, les personnes âgées préfèrent à 74% continuer à rester chez elles le plus longtemps possible. En deuxième choix, c'est la résidence qui est privilégiée à 18%, loin devant le fait d'habiter chez ses enfants à 8%.

Les solutions : Les services à la personne et/ou les équipements de vidéosurveillance

Parmi les différentes solutions qui s'offrent aux personnes en perte d'autonomie, les services pour le maintien à domicile arrivent en tête avec 53% des votes. En deuxième position se trouve l'installation d'équipements de surveillance (caméras, applications mobiles à distance, etc.) à 34%.

La vidéosurveillance pour pouvoir parler en direct

L'installation de systèmes de surveillance est avant tout pour pouvoir parler en direct avec une personne en perte d'autonomie. C'est en effet la fonction N°1 pour 28% des Français devant la vision à distance pour 24% ou les alertes en cas de chute pour 23%.

"Quand je serai vieux..."

A la délicate question " Quand vous serez vous-même une personne âgée, que voudriez-vous ?", 39% des personnes interrogées déclarent qu'elles feront appel à des services d'aide et de maintien à domicile en premier choix. Ensuite, 27% privilégieront l'installation d'équipements domotiques pour veiller sur eux à distance (caméras, applications mobiles, etc.) et 26% ne savent pas encore.

La domotique de bienveillance subventionnée par l'état ?

Tout comme les services d'aides de maintien à domicile, les Français considèrent à plus de 95% quel'installation de solutions domotiques pour veiller sur les personnes âgées devraient être financées par l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) ou les PAH (primes à l'amélioration de l'habitat ) ou toute autre subvention publique.

 Témoignage de Valérie, à Aigues-Mortes :

« Mes parents vivent toujours ensemble dans leur maison. Mais mon père, atteint d'aphasie, a des difficultés pour s'exprimer et pour comprendre les autres. Il a besoin d'une attention quotidienne. Avec la vidéosurveillance, je peux aider ma mère, la soulager au quotidien et veiller sur mon papa lorsqu'elle s'absente de la maison."

 

 


Paralysé à cause d'un cancer, Chris Palmer a... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page