By jeanmarcmorandini.com
Santé

Certains aliments ont des vertus anticancer, d'autres sont déconseillés ! Comment s'y retrouver ?


0

Le Dr Anne Boucquiau, manager du département prévention de la Fondation contre le cancer et la diététicienne oncologue Eva De Winter ont été interrogées par le Vif.be  sur le cancer et l' alimentation .

Quelle alimentation ? "Plusieurs études menées à grande échelle ont démontré que manger chaque jour 5 portions de légumes ou de fruits (l'équivalent de 600 g au total) permet de réduire la mortalité générale, dont celle par cancer. Cet effet positif est à mettre sur le compte des fibres que contiennent les végétaux, ainsi qu'à divers actifs, comme le lycopène, le carotène, la vitamine C, le sélénium, l'acide folique...Le secret consiste à varier son alimentation pour être sûr de consommer assez de substances bioactives, car celles-ci ne protègent pas de manière isolée mais par interaction les unes avec les autres." indiquent les spécialistes.

Et d'ajouter qu'il faut limiter sa consommation carnée: "La viande rouge, les charcuteries et les compléments alimentaires fortement dosés en bêtacarotène ! Mieux vaut limiter la viande rouge et la charcuterie à maximum 500g par semaine. Au-delà, on augmente le risque de cancer du côlon et du rectum."

En ce qui concerne les alcools, elles assimilent le vin aux autres alcools."Boire du vin rouge ne protège pas du cancer. Il n'a jamais été scientifiquement démontré que le resvératrol qu'il contient soit capable de freiner la croissance de cellules cancéreuses chez l'homme. Dès qu'on dépasse un verre de vin par jour, au contraire, on augmente le risque de cancer. Et il n'y a aucune différence entre un verre de bière, un verre de vin rouge ou blanc, ou de whisky."

Pour le soja rien n'est démontré pour ses scientifiques."Des études menées en Asie ont démontré un effet protecteur. Mais on ne peut pas extrapoler ces résultats à la population occidentale car le soja n'est pas le seul facteur bénéfique. Il n'est donc pas recommandé de consommer des compléments alimentaires à base de soja dans un but de prévention anti-cancer"

Enfin pour les laitages, elles recommandent d'être raisonnable."Une consommation raisonnable de lait et de yaourt ne pose aucun problème aux hommes, même à ceux présentant une valeur PSA trop élevée. En revanche, il faut se méfier des compléments de calcium et ne pas se supplémenter. Ceci dit, les produits laitiers ne sont certainement pas à bannir, car ils offrent une certaine protection contre le cancer du côlon et du rectum."


40 % des cancers pourraient être évités par des... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page