By jeanmarcmorandini.com
Santé

Journée mondiale de l’urticaire chronique ! Découvrez pourquoi ce n'est pas une allergie


0

La journée mondiale de l’urticaire chronique se déroule demain : à cette occasion, une campagne d’information est mise en place pour éviter les privations alimentaires inutiles.

L'urticaire chronique n'est pas une allergie. Elle se manifeste chez des personnes jeunes et en activité, âgées de 20 à 40 ans. Les femmes sont 3,8 fois plus souvent touchées que les hommes.

L’urticaire est une maladie dermatologique inflammatoire qui se caractérise par une éruption cutanée de plaques de boutons rouges et en relief comparables à des piqûres d’orties et pouvant provoquer d’intenses démangeaisons.

Elle peut aussi se manifester par l’apparition d’un gonflement plus profond de la peau ou des muqueuses, appelé angio-oedème, qui touche généralement le visage, les mains ou les pieds.

Dans certains cas, la maladie peut être persistante. En effet, les poussées de lésions perdurent en moyenne entre 3 et 5 ans. Mais 40 % des lésions présentes pendant 6 mois ou plus le sont encore 10 ans plus tard alors que 20 % persistent 20 ans après le début de la maladie.

Sauf cas exceptionnels, l’urticaire chronique n’est pas allergique et ne met pas en jeu le pronostic vital.Cependant, de par la gêne tant physique que morale qu’elle génère, l'urticaire chronique altère la qualité de vie. 

De plus, c’est une maladie imprévisible, ce qui peut être une source d’anxiété supplémentaire pour les personnes qui en souffrent car ils ne peuvent jamais prévoir si leur journée sera un «JOUR AVEC» ou un «JOUR SANS».

Le traitement à ce jour reste uniquement symptomatique et a comme objectif de soulager le patient. Il repose sur l’administration d ’antihistaminiques H1 de nouvelle génération.


Journée mondiale de l’urticaire chronique... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page