By jeanmarcmorandini.com
Santé

Faille dans le dispositif anti-tabac: Les buralistes parisiens accusés de vendre du tabac aux adolescents


0

Selon une étude cosignée par le Pr Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et un représentant de l’association Paris Sans Tabac et publiée dans la  Revue des Maladies Respiratoires , les mineurs parisiens qui fumaient quotidiennement avant 2016 achetaient majoritairement leurs cigarettes chez un buraliste.

13.567 jeunes ont été interrogés,  7025 collégiens (12–15 ans), 3299 lycéens mineurs (16–17 ans) et 3243 lycéens majeurs ont répondu. Le taux de fumeurs quotidiens était respectivement de 3,2 %, 19,0 % et 22,0 %. 

Parmi les fumeurs quotidiens mineurs, 87,4 % ont ainsi déclaré avoir acheté leur tabac chez le buraliste : 74,6% pour les moins de 15 ans (168 adolescents sur 225 fumeurs quotidiens, pour 7.025 interrogés), et 92% pour les 16-17 ans (577 adolescents sur 629 fumeurs quotidiens, pour 3.299 interrogés).

Pour les signataires de l'étude, c'est une faille dans le dispositif anti-tabac car il est établi que "plus on commence à fumer jeune, plus le risque est élevé de devenir, à l’âge adulte, fortement dépendant au tabac "

Méthode

L’analyse a porté sur deux questions concernant l’achat du tabac par les collégiens et lycéens, ajoutées aux 4 enquêtes annuelles transversales 2012–2015 de l’association « Paris Sans Tabac ».

 

 


Journée mondiale sans tabac 2016: Préparez-vous... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page