By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Faire l’amour tout au long de sa vie serait la clef d’une jeunesse prolongée selon une étude britannique


0

Faire l’amour tout au long de sa vie serait la clef d’une jeunesse prolongée, selon le chercheur David Weeks.

Il indique qu’une attitude plus positive à l’égard de la sexualité des personnes âgées devrait être vigoureusement promue ».

Les participants à son étude avaient entre 20 et 104 ans au moment de l’enquête.

Leur moyenne d’âge était d’environ 50 ans.

Les chercheurs les ont interrogés dans une grande pièce avec une glace sans tain.

Les six scientifiques devaient estimer l’âge à chaque entretien.

Et dans un grand nombre de cas, les heureux pratiquants d’une sexualité régulière s’avéraient plus jeunes que les autres moins enclins à la chose. 

Les médecins conseillent, généralement, le sport, puis le sexe pour jouir d’un état de santé meilleur autant sur le plan physique que psychologique.

Faire l’amour trois par semaine permettrait de réduire les risques de cancer de la prostate pour les hommes.Ces derniers auraient en moyenne 20 orgasmes par mois.

Avoir des rapports rapports sexuels au moins trois fois dans la semaine permettrait également de diminuer les risques de cancer du sein chez la femme.

Et ce grâce à la libération d'ocytocine (hormone agissant sur la reproduction, déclenchant l’allaitement…), pendant l'orgasme. Enfin, le sexe régulerait les émotions et le bien-être psychologique.

Mais faire l’amour au-delà de trois fois par semaine, excepté par plaisir ou celui de son/sa partenaire, serait superflu, d’après le Dr David Weeks.

.


Au 15 ème siècle une femme pouvait convoquer... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page