By jeanmarcmorandini.com
Santé

Grosse inquiétude après la mort suspecte en France d'un nourrisson qui a reçu de l'Uvestérol D - Regardez


0

Un nourrisson âgé de dix jours est décédé après avoir reçu une dose d’uvestérol D, un médicament administré pour lutter contre les carences en vitamines D, a fait savoir l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM).

Le nouveau-né a succombé à un arrêt cardio-respiratoire le 21 décembre à l'hôpital Cochin.

« Des investigations sont en cours pour déterminer les causes exactes du décès et savoir s’il est susceptible d’être imputé à l’Uvestérol D », précise l’ANSM.

Ce médicament très courant à base de vitamine D, produit par le laboratoire Crinex, a été l'objet de plusieurs mises en garde par le passé après des malaises de bébés lors de son administration.

« Depuis 1990, date de la mise sur le marché de l'uvestérol D, aucun décès n'a été imputé à l'administration de ce produit », souligne l'agence du médicament.

L'enfant décédé fin décembre, âgé de dix jours, « a présenté des signes de suffocation et fait un arrêt cardio-respiratoire avant d'être transporté » à l'hôpital Cochin, à Paris, selon le Figaro, estimant que la question de la suspension de ce médicament, placé sous surveillance depuis 2006, est posée.

.


Grosse inquiétude après la mort suspecte d'un... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page