By jeanmarcmorandini.com
Santé

Mise en garde des consommateurs contre l'utilisation des diffuseurs électriques de parfums d'ambiance


0

La Direction de la concurrence et des fraudes (DGCCRF) met en garde les consommateurs contre l'utilisation d es diffuseurs électriques de parfums d'ambiance et de produits anti-moustiques qui seraient en grande majorité en infraction avec les normes existantes. Selon Le Parisien qui publie l'enquête les agents de la DGCCRF ont mené 189 actions de contrôle auprès des fabricants et et des distributeurs.

Les résultats parlent d'eux même indique le quotidien : "sur 24 vaporisateurs testés pour en vérifier la sécurité électrique, 22 ont été déclarés non-conformes dont  deux jugés dangereux !"

 «D’autres manquements ont été constatés sur des transformateurs utilisés pour cinq diffuseurs, notamment l’absence de symboles et marquages prévus et l’absence d’indication de remplacement du câble et d’informations sur l’indice de protection du produit contre l’eau», indique l'organisme de contrôle.

En ce qui concerne les contenus, les règles sont souvent bafouées. «Sur l’application des dispositions des règlementations applicables aux substances et mélanges dangereux et aux produits biocides : certains produits ne répondaient pas aux dispositions informant le consommateur sur les dangers que présente ce type de produit ou présentaient un étiquetage non-conforme à la règlementation biocide», précise la DGCCRF.

Au mois de juin dernier, une enquête a été menée par le magazine 60 millions consommateurs avait pointé du doigt cinq produits anti-moustiques pour leur niveau de toxicité.

Sur les 16 produits analysés, 5 d'entre eux étaient à éviter. « la concentration en substance active et la toxicité chronique en cas d'inhalation ou contact cutanés » avaient jugés les experts.

 

 


A la maison, quelles sont les causes des... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page