By jeanmarcmorandini.com
Santé

L'animatrice Enora Mala­gré révèle avoir des problèmes pour avoir un endant et souf­frir d’en­do­mé­triose - VIDEO


0

Enora Mala­gré a avoué souf­frir d’en­do­mé­triose sur le plateau de TPMP XXL.

La chroniqueuse de Cyril Hanouna répondait à la question d'un téléspectateur sur Twitter : « A quand avec Doumé ? »

Et de répondre « J’ai une mala­die qui s’ap­pelle l’en­do­mé­triose. Et j’ai d’autres soucis. Et c’est compliqué d’avoir des enfants pour moi »

Précisons que l’endomètre est le tissu qui tapisse l’utérus et qui, sous l’effet des hormones (oestrogènes), au cours du cycle, s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse. S’il n’y a pas fécondation, il se désagrège et saigne. Ce sont les règles.

Chez la femme atteinte d'endométriose, l'organisme ne parvient pas à éliminer ces "lésions" qui occasionnent des inflammations et des hémorragies.

Selon Delphine Ludzay, la  présidente de l'association, interrogée par Doctissimo il n'existe pas de traitement :  

"Tout d'abord, il convient de rappeler qu'aucun traitement ne permet de guérir totalement.

Ainsi, la prise en charge vise à soulager la vie quotidienne des patientes et leur permettre d'avoir cet enfant qu'elles ont souvent tant de mal à concevoir."

Avant d'expliquer qu'un 'traitement hormonal permet de bloquer l'ovulation et d'obtenir ainsi, dans la plupart des cas, une amélioration temporaire de l'état de la patiente.'

'Cette "ménopause" réversible dès l'arrêt du traitement empêche évidemment toute grossesse. On peut également intervenir chirurgicalement pour traiter ou retirer les foyers d'endométrioses. Malheureusement, les récidives sont fréquentes et pour certaines, la persistance des douleurs importantes.", a-t-elle poursuivi auprès de nos confrères.


Enora Mala­gré révèle souf­frir d... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de Neutre78Portrait de Neutre78
Vote: 
0

 l endrometriose :  Cela fait 40 ans que j ai vecu ce mal . Avec  10 cœlioscopies,  traitements hormonaux  et +++,  j ai eu deux garçons (34 et 24 ans.)  C est une maladie qui a toujours existé Mais on en parlait pas tellement.... le mot le plus dur a  entendre etait  "sterilite" car pour les medecins c etait cela.. Il faut que ces personnes artteintes de cette maladie doivent etre courageuses et auront un resultat comme le mien . Bon courage a toutes 



Haut de la page