By jeanmarcmorandini.com
Régime

Faut-il jeûner 8h -16h ou 20 h ? Les explications du Docteur Jean-Michel Cohen


0

Lorsqu'il est prolongé, le jeûne provoque rapidement une dénutrition à l'origine d'une perte de masse musculaire : non seulement aucune protéine n'est apportée par l'alimentation, mais l'organisme "brûle" les muscles pour survivre.

Un risque de dénutrition plus important avec les années, car plus on avance en âge et plus on a de mal à récupérer la masse musculaire perdue. En revanche le jeûne de courte durée, comme on le pratique dans certaines religions, ne présente aucun danger et pourra même être un véritable jocker minceur !

En effet quand il se prolonge sur 16 à 20H, ce jeûne intermittent devient vraiment intéressant ; 8H ne correspondant pas à un jeûne mais simplement à une nuit sans repas.

Des études réalisées dans l'Utah sur 200 personnes en bonne santé ont montré que le stress ou la faim provoqués par le jeûne favorisaient la combustion de la graisse, et entraînaient une augmentation spectaculaire du taux d’hormones de croissance (GH), à raison de 2000 % chez l’homme et 1300 % chez la femme.

Cette hormone permettant de préserver la masse musculaire et de réguler le taux de glucose sanguin, ce qui a pour effet de diminuer le risque d’être résistant à l’insuline ou de contracter un diabète.

Par ailleurs, le jeûne intermittent permettrait de lutter contre le stress oxydatif et donc de préserver la jeunesse du cerveau, ainsi que la mémoire et les fonctions d’apprentissage.

Le jeûne de 16H va réenclencher la perte de poids si l’on constate que l’on a perdu moins de 500 g en 15 jours malgré un suivi tout à fait sérieux du programme.

Il s’agit de s’accorder 2 périodes de jeûne de 16 heures par semaine, sur 2 jours non consécutifs, et cela pendant 2 semaines au maximum.

Voici deux formules au choix à utiliser 2 jours NON consécutifs dans la semaine :

1ère formule : vous supprimez le petit déjeuner vous consommer le déjeuner et le dîner qui sont prévus dans le plan de repas et vous jeûnez entre la fin du dîner et le déjeuner du lendemain midi, en vous hydratant à volonté.

2e formule : vous supprimez le dîner Vous consommez le petit déjeuner et déjeuner qui sont prévus dans le plan de repas et vous jeûnez entre la fin du déjeuner et le petit déjeuner du lendemain, en vous hydratant à volonté.

Rappel, ce jeûne n'est à renouveler que 2 fois sur une semaine pendant 15 jours maximum, ensuite reprenez votre programme habituel. 

Attention cependant, ce jeûne intermittent sera déconseillé chez les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés, diabétiques, atteints de maladies cardio-vasculaires ou qui prennent d’autres médicaments nécessitant une prise alimentaire régulière.

Jean-Michel Cohen

 

 

 


Le jeûne, bon pour la santé ? Des dizaines de... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page