By jeanmarcmorandini.com
Santé

L'environnement pollué tue un quart des enfants de moins de 5 ans selon deux rapports de l'OMS


0

lSelon deux rapports de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), p lus d'un quart des décès d'enfants de moins de cinq ans est attribuable à la pollution de l'environnement.

Chaque année, les risques environnementaux - pollution de l'air intérieur et extérieur, tabagisme passif, insalubrité de l'eau, manque de moyens d'assainissement et hygiène insuffisante - entraînent le décès de 1,7 million d'enfants de moins de cinq ans dans le monde, explique l'OMS dans un communiqué.

"Un environnement pollué est mortel, en particulier pour les jeunes enfants", a déploré le Dr Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, citée dans le communiqué.

"Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l'air et de l'eau car leurs organes et leur système immunitaire sont en cours de développement et leur organisme notamment leurs voies respiratoires sont de petite taille", a-t-elle ajouté.

Principales causes de décès d’enfants liées à l’environnement

570 000 enfants de moins de 5 ans meurent d’infections respiratoires (par exemple, de pneumonie) attribuables à la pollution de l’air intérieur et extérieur et au tabagisme passif.

361 000 enfants de moins de 5 ans meurent de maladies diarrhéiques à cause d’un accès insuffisant à l’eau potable et aux moyens d’assainissement et d’hygiène.

270 000 enfants meurent dans le mois suivant leur naissance de diverses affections, dont la prématurité, qui pourraient être évitées moyennant un accès à l’eau potable et aux moyens d’assainissement et d’hygiène dans les établissements de santé, ainsi qu’une réduction de la pollution atmosphérique.

200 000 décès d’enfants de moins de 5 ans dus au paludisme pourraient être évités en agissant sur l’environnement, par exemple en réduisant le nombre de gîtes larvaires de moustiques ou en couvrant les réservoirs d’eau potable. 200 000 enfants de moins de 5 ans meurent de traumatismes accidentels attribuables à l’environnement (intoxications, chutes et noyades).


« La pollution de l'air est un risque sous... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page