By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les sodas "light" ou "zéro" sucre augmentent-ils le risque d'AVC ? Des chercheurs américains tirent la sonnette d'alarme !


0

Les personnes qui boivent quotidiennement des sodas "light" ou "zéro", encore appelés "boissons diététiques" auraient trois fois plus de risque d'avoir un accident vasculaire cérébral par rapport aux personnes qui les boivent rarement, ont rapporté les chercheurs dans un rapport publié par le site de NBC NEWS .

Selon les médecins, il n'est pas avéré que les sodas diététiques "soient une alternative saine aux sodas sucrés" : "Nous avons constaté que les personnes qui consommaient du soda diététique au quotidien étaient trois fois plus susceptibles de développer des accidents vasculaires cérébraux et des démences au cours des 10 prochaines années par rapport à ceux qui ne consommaient pas de soda light", a déclaré Matthew Pase de l'École de médecine de l'Université de Boston à NBC NEWS.

Concernant les sodas sucrés classiques, ils avaient déjà averti la population et le Gouvernement lors d'une première étude : "Nous avions déjà constaté que ceux qui consommaient plus fréquemment des boissons sucrées telles que les jus de fruits et les sodas avaient plus de risques d'un vieillissement accéléré du cerveau, (...) avec un hippocampe plus petit, domaine du cerveau important pour la consolidation de la mémoire ", a ajouté Matthew Pase.

Lauren Kane, porte-parole de l'American Beverage Association a souhaité rassurer la population en accordant une interview à CNN : "la FDA, l'Organisation mondiale de la santé, l'Autorité européenne de sécurité des aliments et d'autres ont largement analysé les édulcorants à faible teneur en calories et ont tous atteint la même conclusion : ils sont sans danger pour la consommation".

En France, les boissons sucrées seraient à l'origine d'environ 200 000 décès par an, en grande partie à cause des diabètes ou accidents vasculaires cérébraux.


12% des Français seraient atteints par "La... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page