By jeanmarcmorandini.com
Santé

Plus le médecin vieillirait, plus le taux de mortalité de ses patients en milieu hospitalier serait élevé


0

Les patients traités par des médecins plus âgés auraient une mortalité plus élevée que les patients pris en charge par les médecins plus jeunes, à l'exception de ceux qui traitent de grands volumes de malades selon une étude publiée dans  le British Medical journal.

«La formation par la pratique au cours de l’internat augmente les compétences cliniques des internes, en les exposant à un grand nombre de cas. » indique Yusuke Tsugawa, le responsable de l’étude

Les scientifiques ont analysé les données concernant 700.000 hospitalisations et 19.000 médecins américains.

Résultats : le taux de mortalité des patients de médecins âgés de moins de 40 ans était de 10,8 %.

Il passait à 11,3 % lorsque le praticien était âgé de 50 à 59 ans, et même à 12 % pour les médecins de plus de 60 ans.

Cette hausse de la mortalité s’observe même lorsque la méthode tient compte de l’âge des patients et de la gravité des pathologies soignées.


L'incroyable moment de télé aux Etats-Unis... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page