By jeanmarcmorandini.com
Santé

Calvaire pour une jeune fille polyhandicapée interdite de voyager avec son siège spécialisé sur un vol de la compagnie Vueling


0

Pour fêter les 18 ans de sa fille, Amarantha Bourgeois a décidé de lui offrir un voyage à Barcelone.

Polyhandicapée, la jeune Lucy dont la motricité est quasi nulle, a été forcée de voyager allongée sur les genoux de sa maman lors du vol retour alors qu'à l'aller, elle bénéficiait d'un siège spécialisé.

La mise en place de ce siège spécialisé a été soigneusement préparée par Amarantha, qui a multiplié les coups de fil "surtaxés" avec la compagnie aérienne Vueling et qui a du débourser plus de 1.200 euros pour l'acquérir. 

Tout se passe bien lors du vol aller, mais le calvaire du vol retour est tel que la maman de Lucy décide de partager sur Facebook sa légitime colère : 

"J'embarque avec ma fille polyhandicapée et son siège adapté à son hypotonie. À l'aller, 13 jours plus tôt, aucun problème (...) Au retour, on nous annonce que le siège n'est pas accepté sur ce vol de retour car il mettrait en danger la sécurité des autres passagers dans le cas d'une évacuation! " écrit-elle.

Mais le vol a 15 minutes de retard et le pilote demande à la maman de débarquer de l'avion !

Celle-ci refuse, et de nombreux passagers s'indignent de la situation.

Le vol fut cauchemardesque pour la maman et sa fille : en 1h15 de vol, Lucy a fait trois crises d'épilepsie, une situation quasiment ingérable. 

"Je suis très en colère. La plupart des passagers à mes côtés l'étaient autant que moi. C'est inadmissible !" a conclu Amarantha.

Sur Facebook , des milliers de soutiens ont été apportés à la maman et nombreux sont ceux qui lui conseillent de porter plainte.

La compagnie lui a adressé des excuses et "a ouvert un dossier" afin d'"analyser (son) cas".

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page