By jeanmarcmorandini.com
Santé

Selon une étude américaine, le nombre de fumeurs baisse depuis l'apparition de la cigarette électronique et les e-liquides


0

Une étude publiée par BMJ et relayée par nos confrères du Figaro met en parallèle l'émergence de la cigarette électronique  et les e-liquides (en France depuis 2012) et la baisse du nombre de fumeurs.

Les résultats sont nets et basés sur un échantillon représentatif de 160 000 Américains : "alors qu’en 2010-2011, 4,5% des fumeurs avaient réussi à arrêter la cigarette, en 2014-15, le pourcentage s’élevait à 5,6%" rapporte l'étude. Ce sont donc 350.000 Américains supplémentaires qui déclarent avoir arrêté de fumer, notent avec optimisme les chercheurs dans cette étude. 

Depuis 2015, les chercheurs ont également remarqué que les fumeurs qui tentent d'arrêter de fumer sont de plus en plus nombreux a y arriver : le taux est en augmentation à 6.1 %.

"Ces résultats ne me surprennent pas : en France, en 2012-2013, lorsqu’il y a eu une explosion des ventes de cigarettes électroniques, il y a eu en parallèle une baisse de celles des cigarettes classiques. De nombreux patients arrêtent grâce à l’e-cigarette", affirme au Figaro le Dr Paul Vanderkam, chef de clinique en médecine générale à l’Université de Poitiers et chercheur en addictologie.

Un rapport britannique de 200 pages indiquait déjà l'année dernière que la cigarette électronique aide les personnes à cesser de fumer la cigarette régulière: "Les fumeurs qui ont recours à des cigarettes électroniques vendues en magasin ou des médicaments prescrits sont plus susceptibles d'avoir du succès" dans leurs tentatives, pouvait-on lire.

Fin 2016, 120 professionnels de la santé appelaient à utiliser la cigarette électronique pour lutter contre le tabac. 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page