By jeanmarcmorandini.com
Forme

Bien dans sa tête, bien dans son corps, découvrez les vertus de “La marche nordique”


0

Grâce à l’utilisation de deux bâtons télescopiques et une gestuelle dynamique des bras, la marche nordique ou « Nordic Walking » apporte à la marche classique une dimension sportive. Inspirée du ski de fond, cette activité sportive de plein air, essentiellement pratiquée en groupe, s’est développée dans les pays scandinaves (Finlande, Suède, Norvège …) dans les années 70 et se démocratise en 1997 grâce à la fédération finlandaise de ski-loisirs et de randonnée.

En 2009, elle comptait environ 8 millions de pratiquants dans le monde.

Accessible à tous et particulièrement adaptée aux séniors, la marche nordique consiste à accentuer le mouvement naturel des bras (plus grande amplitude) durant la marche.

Servant d’appuis, les deux bâtons télescopiques permettent de propulser le corps vers l’avant pour intensifier l’effort, accentuer l’allure, et démultiplier l’efficacité d’action des membres supérieurs.

Exercice d’endurance et de renforcement musculaire, la marche nordique améliore le système cardio-vasculaire et respiratoire, la circulation sanguine, la densité osseuse et renforce les bras, les abdominaux, les cuisses et les fessiers.

Encadrée par un professionnel, une séance de marche nordique comprend un échauffement, une marche dynamique de une à deux heures, des exercices de renforcements musculaires et des étirements.

L’investissement dans des chaussures de randonnées ou des runnings et deux bâtons télescopiques adaptés à la taille du pratiquant (exemple : bâtons de 1m10 pour les personnes mesurant entre 1m62 à 1m70) est indispensable à la pratique de la marche nordique.

Informations : La marche nordique sollicite 80% de la chaine musculaire.

Selon l’intensité de la marche et le poids du pratiquant, la dépense énergétique peut atteindre 400 Kcal/h.

Damien Depretz

Coach Sportif

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page