By jeanmarcmorandini.com
Santé

Alzheimer : Ronfler pourrait être un signe de déclin cérébral précoce !


0

Selon une étude de l'université de New-York aux Etats-Unis  menée sur 2 470 personnes âgées de 55 à 90 ans , les ronfleurs ont un risque de développer une déficience cognitive comme la maladie d'Alzheimer plus tôt que les autres.

Les résultats de cette étude publiés dans la revue Neurology montrent que le cerveau des personnes souffrantes de troubles respiratoires et du sommeil ont commencé à décliner vers 70 ans alors que pour ceux qui n'ont aucun problème de sommeil, le déclin a débuté vers 90 ans et la maladie d'Alzheimer vers 88 ans.

A noter que selon cette même étude, les personnes équipées d’une machine d'aide respiratoire pour la nuit ont amélioré le risque de déclin cognitif en le retardant de deux ans.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page