By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Le sport est-il un booster de libido ou au contraire enlève-t-il tout désir de faire l'amour ? Explications


0

Les facteurs « perturbateurs de la sexualité » comme le stress, la fatigue psychique, le surpoids et le tabagisme amoindrissent les performances et le désir sexuel.

Les personnes pratiquant une activité physique régulière ont davantage d’endorphines produites, aussi connues sous le nom d’ « hormones du bonheur ».

Cependant, inutile de préciser que sans repos, « impossible d’entretenir une sexualité épanouie ».

Le sport est une façon efficace pour gagner en confiance en soi, donc en libido.

De plus, une pratique sportive régulière est aussi bénéfique pour la gente masculine, plus précisément sur la bonne tenue de leur érection.

En outre, « l’activité musculaire qui, en permettant un meilleur rendement du cœur et des tuyaux sanguins, favorise l’irrigation de tous les tissus, dont le pénis ».

Attention, une activité physique trop excessive peut, à l’inverse, conduire à un désinvestissement de la vie sexuelle.

  1. « L’activité physique est une contrainte pour l’organisme, qui répond par une sécrétion de cortisol, indique Julien Bois, enseignant-chercheur en psychologie du sport à l’Université de Pau. Cette hormone du stress a pour effet d’augmenter la fréquence cardiaque et de libérer de l’énergie dans le sang, ce qui favorise la performance sportive. Mais elle est aussi connue pour entraver le désir sexuel. Plus les séances d’entraînement sont fréquentes, plus l’inhibition de la libido est déclenchée souvent, à l’effort mais aussi en phase de récupération, soit deux heures environ après un exercice important. »
Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page