By jeanmarcmorandini.com
Santé

La majorité des malades chroniques de l’intestin voient leur qualité de vie très détériorée selon une étude.


0

Chaque année 6 000 nouveaux cas de Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (Mici) sont diagnostiqués. Les Mici regroupent les personnes qui souffrent de la maladie de Crohn ou encore de recto-colite hémorragique (RCH).

On estime qu’en France, 80.000 personnes sont atteintes de RCH et 120.000 de la maladie de Crohn.

Selon une étude réalisée par l'Association François-Aupetit (Afa) et le CHU de Nancy sur 1 211 patients souffrant de Mici qui ont été interrogés pour "évaluer l'impact sur leur maladie sur la qualité de vie", la majorité des malades auraient une qualité de vie très détériorée en raison des fatigues, handicaps et anxiétés qui accompagnent ces pathologies.

En effet, 53,1% des malades rapportent une faible qualité de vie, 46,8% déclarent souffrir de "fatigue sévère" et 48,9% de syndromes dépressifs.

Dans certains cas, les personnes souffrantes de Mici sont obligées de modifier leur parcours professionnel à cause de leur maladie, et doivent aménager leurs horaires dans l'objectif de pouvoir travailler le plus normalement possible.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page