By jeanmarcmorandini.com
Santé

Mémoire : D'où viennent nos souvenirs et comment les retrouver si on les a oublié ?


0

Pendant des années, des théories sur la provenance de l'amnésie s'opposaient.

Quand certains pensaient que les traumatismes crâniens, le stress ou les maladies comme l'Alzheimer provenaient d'un dommage des cellules cérébrales spécifiques à la mémoire, d'autres pensaient que c'était uniquement l'accès aux souvenirs qui posait problème.

Des chercheurs ont réalisé l'étude qui prouverait qu’il existe dans le cerveau, plus précisément dans la région de l'hippocampe, un réseau de neurone qui activerait l'existence de souvenirs.

Ces neurones entraîneraient des changements physiques et psychologiques que l’on appelle « engrammes ».

Ces derniers permettraient de sensibiliser les synapses qui sont les transmetteurs de message entre les neurones.

Les chercheurs, pour valider leur théorie, ont injecté des protéines qui bloquaient la formation des souvenirs dans un groupe de souris.

Ce groupe a été placé dans une cage et a reçu des décharges électriques.

Même après plusieurs décharges, il a été constaté que les souris ne réagissaient pas.

En revanche, dans l'autre cage, les souris qui n'avaient pas reçu d'injections étaient tout de même apeurés.



Plus loin dans leur étude, les chercheurs ont réactivé le processus de consolidation des synapses qui permet la formation des souvenirs grâce à des impulsions visuelles. Là, les souris se sont rappelées des décharges électriques qu'elles avaient reçues et ont tout de suite été paralysées par la peur.

Pour le chercheur Tonegawa, professeur au centre de recherche sur l'apprentissage de la mémoire du Massachussetts Institute Of Technology et lauréat du prix Nobel de Médecine en 1987 : " L'amnésie est un problème de récupération de la mémoire ".

" Ces travaux fournissent un éclairage surprenant sur la nature de la mémoire et vont stimuler de futures recherches sur la biologie de la mémoire et de sa restauration clinique. "

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page