By jeanmarcmorandini.com
Santé

Tatouage - Attention aux réactions cutanées: 10% des personnes tatouées seraient concernées


0

D’après une étude publiée dans la revue Contact Dermatitis, 10 % de personnes affirment avoir souffert d’une réaction cutanée après être passées chez le tatoueur.

C’est une équipe de chercheurs Américains du New York University Langone Medical Center qui s’est penchée sur les les effets secondaires des tatouages comme les cicatrices, les allergies ou encore les rougeurs…

L’étude menée sur 300 habitants de New York où 6 % de la population est tatouée révèle que les encres rouges et noires sont les plus controversées.

En effet, elles seraient responsables des principales réactions cutanées.

Ces infections restent fort heureusement rares et d’évolution favorable en quelques jours dans la grande majorité des cas.

En effet, d’un côté, le tatoueur désinfecte régulièrement la peau pendant le geste et pendant la cicatrisation du tatouage, le client se doit de nettoyer à l’eau et au savon plusieurs fois le tatouage et ce dès la fin de la séance.

Le savon est un excellent désinfectant qui permet de prévenir une infection cutanée comme une folliculite bactérienne ou des furoncles.

Habituellement, les infections sévères à des germes classiques comme le staphylocoque ou des germes atypiques (mycobactéries) surviennent si le tatoueur a travaillé dans des conditions sales, sans hygiène et également si le client n’a pas respecté les soins préconisés par le tatoueur.

Enfin, des verrues virales peuvent parfois se retrouver à apparaître sur des tatouages sans que l’on sache réellement pourquoi.

Il s’agit probablement de verrues présentes avant le tatouage, mais non visibles à l’oeil nu ou pas reconnues par le tatoueur, et disséminées ensuite sur les tracés du tatouage.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page