By jeanmarcmorandini.com
Santé

Première mondiale : Elle devient maman suite à la transplantation de tissus ovariens congelés avant sa puberté.


0

Dans la revue scientifique Human Reproduction, on apprend qu’une jeune femme de 27 ans devient la première mère au monde à avoir eu un bébé après la transplantation de ses propres tissus ovariens prélevés et congelés avant sa puberté.

En effet, si ce type de greffe a déjà été réalisé plusieurs fois, mais les tissus ovariens sont habituellement prélevés chez des femmes adultes.

A l’âge de 5 ans cette patiente apprend qu’elle est atteinte d’une anémie falciforme sévère qui doit être traitée par une greffe de moelle osseuse et un traitement lourd susceptible de détruire le bon fonctionnement de ses ovaires.

A 13 ans, elle décide avec les médecins de se faire enlevé l'ovaire droit et d’en congeler des fragments avant de subir ce lourd traitement.

Une dizaine d’année plus tard, elle a exprimé le souhait de devenir maman.

Pour restaurer sa fertilité, les médecins ont donc décongelé une partie des tissus ovariens et lui en ont ré-implanté.

Tout est bien qui finit bien, la jeune femme est tombée enceinte naturellement et a pu donner naissance à un petit garçon qui est en parfaite santé.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page