By jeanmarcmorandini.com
Psy

Harcélement au travail, c'est peut-être vous ou quelqu'un autour de vous: Que faire ? Les conseils de notre coach


0

L’intimidation au travail, vous connaissez ?

Que faire être acteur ou silencieux ?

Autour de vous, y-a-t-il quelqu’un qui souffre d’intimidation au travail ?

Ou vous-même ?

Selon l’OIT (organisation internationale du travail), 1 salarié sur 6 souffre d’intimidation au travail, 1 sur 5 a vu un collègue se faire intimider, sans rien dire.

Mais que signifie le mot « intimidation » ?

Il a plusieurs sens. C’est ce que j’appelle le « harcèlement » parce c’est plus clair et plus fort.

Le harcèlement consiste entre autres à : répandre des rumeurs malveillantes, des commérages ou des insinuations ; critiquer constamment une personne ; la dénigrer ou délibérément lui nuire dans son travail ; la menacer ou l’agresser physiquement ; ou encore l’exclure ou l’isoler socialement.

Le milieu de travail devient malsain, crée du turn-over, de l’absentéisme et des difficultés de recrutement.

Une personne harcelée est souvent blâmée, mise en doute, isolée.

Elle tombe malade, se blesse, perd son emploi et même parfois se suicide.

Alors que faire ?

1. Identifier l’harceleur :

Ø Le harceleur subtil, celui qui tourmente ses victimes au moyen de techniques discrètes mais incisives.

C’est un passif-agressif hypocrite, qui veut détruire sa victime, en colportant des rumeurs et en entachant sa réputation.

Ø Le harceleur agressif, c’est celui qui traque sans merci l’employé dont il a fait sa victime, l’humilie dans des endroits publics.

Ø Le harceleur contrôlant, c’est celui qui contrôle sa victime en la privant des ressources (par ex. temps, budget, autonomie, formation) dont elle a besoin pour réussir.

Ø Le harceleur violent, c’est celui qui intimide tout le monde autour de lui avec ses accès de colère incontrôlés.

Ø Le harceleur imitateur, c’est celui qui imite des comportements d’intimidation avec ses propres subordonnés.

Ø Le harceleur opportuniste, c’est celui qui veut progresser au plan professionnel à n’importe quel prix, même s’il faut couper la tête d’autres personnes.

Ø Le harceleur critique, c’est celui qui porte de fausses accusations contre sa victime et la dénigre en cachette.

2. Elaborer une stratégie :

Ø Demandez la tenue d’une réunion pour pouvoir confronter le harceleur dans un cadre professionnel, et établissez des frontières et veillez à ce qu’elles soient respectées.

Ø Cherchez à obtenir l’aide de la direction générale ou DRH, et demandez la médiation d’un tiers, ou un avis juridique.

Ø Ne vous blâmez pas, affirmez qui vous êtes devant un miroir, « je m’aime et je me respecte profondément et pleinement », verbalisez. Et, consultez un médecin.

Ø Sollicitez des déclarations de témoins, suivez les procédures internes de traitement des plaintes, et déposez une plainte si le harceleur va trop loin (loi2002).

Vous n’êtes pas seul, aussi que vous soyez victime ou spectateur, ne restez pas silencieux, parlez!

Liliane Clavel

Coach en changement

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page