By jeanmarcmorandini.com
Santé

Cette araignée sème la terreur depuis plusieurs semaines ! Voici comment l’identifier !


0

Deux cas de morsure en une semaine, l'araignée violon suscite une forte inquiétude.

En effet, une habitante de Charente-Maritime raconte à nos confrères de Sud Ouest, sa mésaventure avec l’araignée.

Après plusieurs jours de douleur, elle a dû être hospitalisée en urgence suite à une morsure d’araignée violon.

« Cela a commencé par de la fièvre, je pensais être en train de tomber malade mais, le lendemain, ma jambe est devenue violette et gonflée. Puis, un énorme œdème est apparu ».

Le diagnostic n’a pas tardé à tomber : une morsure d’araignée violon est à l'origine des symptômes.

Cette Charentaise est désormais en arrêt de travail pour une durée d’au minimum trois semaines.

Voici comment reconnaître la recluse brune connue aussi sous le nom d’araignée violoniste :

- Le corps de la recluse brune n'atteint pas une taille supérieure à 1,3 cm.

- La recluse brune est particulière dans la mesure où elle n'a que six yeux (la plupart des araignées en ont huit) et porte une marque sur le dos en forme de violon.

- Faites attention à la couleur. Le corps de la recluse brune a une couleur brun foncé ou sable avec une tache un peu plus sombre en son centre.

- Examinez son corps. Contrairement à d'autres araignées, elle ne possède pas d'épines sur son corps ou sur ses pattes.

Si vous voyez une araignée avec des épines, ce n'est clairement pas une recluse brune.

- Enfin, les recluses brunes construisent généralement des toiles dans les zones sèches qui n'ont pas été récemment perturbées comme les greniers, les placards, les lits inutilisés, etc...

Pour les experts il n'y a pas de quoi céder à la psychose. C'est un cas très rare.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page